Eden Hazard: « Je ne suis pas ici pour faire passer un message politique, des gens sont mieux placés pour ça »

Eden Hazard veut jouer au football et ne pas faire de politique. (Photo by Marc Atkins/Getty Images)

Le capitaine des Diables rouges était interrogé par RMC au sujet des polémiques liés au brassard « One Love ».

Eden Hazard a été interrogé par RMC Sport à l’issue de la difficile victoire de la Belgique sur le Canada (1-0), mercredi soir à Doha. La capitaine des Diables Rouges aurait dû porter le brassard « One Love » mais, à la suite de la menace de la FIFA, aucune des équipes (Angleterre, Pays de Galles, Danemark, Allemagne, Pays-Bas, Suisse et Belgique) qui avaient annoncé faire ce geste pour la liberté et le soutien aux droits LGBTQIA+ n’a pris le risque.

« Je ne suis pas à l’aise d’en parler parce que je suis là pour jouer au foot », a déclaré le N.10 belge « Je n’avais pas envie de commencer le match avec un carton jaune, ça aurait été embêtant pour la suite du tournoi. À refaire, peut-être que je le reporterai. »

Hazard a ensuite été questionné à propos du geste de l’équipe d’Allemagne dont les joueurs avaient posé mercredi avec une main devant la bouche pour la photo d’avant-match contre le Japon. Ce geste symbolique dénonçait la FIFA et sa volonté de museler la liberté d’expression des joueurs. « Oui mais après, ils ont perdu le match (2-1 de manière inattendue, NDLR). Ils auraient mieux fait de ne pas le faire et de gagner. On est là pour jouer au foot, je ne suis pas ici pour faire passer un message politique, des gens sont mieux placés pour ça. On veut être concentrés sur le football », a tranché Eden Hazard.