Défaite de La Gantoise: Vanhaezebrouck affirme que « certains doivent en tirer des leçons »

Hyunseok Hong et Hugo Cuypers lors du match contre le club de football chypriote Omonia Nicosia, match aller des barrages pour la compétition de l'UEFA Europa League, jeudi 18 août 2022 à Gent. © iStock

Battue 0-2 à la Ghelamco Arena par l’Omonia Nicosie, La Gantoise est condamnée à l’exploit si elle veut atteindre les poules de l’Europa League.

L’entraîneur de La Gantoise, Hein Vanhaezebrouck, n’était pas vraiment satisfait de la performance de son équipe battue 0-2 par l’Omonia lors du match aller des barrages de l’Europa League. Les chances de qualification pour la phase de groupes semblent très faibles.

Le film du match

Avec Jens Petter Hauge à la place de Tarik Tissoudali, La Gantoise a semblé prendre un départ au sprint. Mais Omonia l’a vite rappelé à l’ordre via Andronikos Kakoullis, qui a envoyé à côté un ballon bien brûlant (5e). Il y avait du goal dans l’air quand Charalampous, qui s’est retrouvé seul face à Davy Roef, a concrétisé cette impression (20e, 0-1).

Après plusieurs pertes de balle sans conséquence, La Gantoise s’est portée dans le camp adverse et un bon service au second poteau d’Alessio Castro-Montes a été expédié en corner par un défenseur chypriote (23e). Il aura fallu patienter presque jusqu’à la mi-temps pour voir une belle attaque gantoise ponctuée par un tir de Hauge sorti par Fabiano (42e).

Le gardien brésilien de l’Omonia s’est encore montré fiable quand Hugo Cuypers s’est retrouvé devant lui (67e). L’attaquant gantois a loupé une belle opportunité et son équipier Laurent Depoitre l’a imité en tirant sur le gardien adverse (69e). Après que l’ex-Gantois Roman Bezus a été applaudi lors de sa montée au jeu (70e), les Buffalos ont été assommés par une belle frappe de Barker (76e, 0-2). Un tir de Vadis Odjidja n’a pas adouci la situation des Gantois, qui selon les prévisions, disputeront le match retour par 35 degrés.

Les réactions

« Nous voulions absolument poursuivre notre route en Europa League, avec ce résultat nous sommes plus proches de la Conference League. En tant que coach, on se pose des questions après coup« , a confié Hein Vanhaezebrouck en conférence de presse.

« La différence entre la première et la deuxième mi-temps était tout simplement trop importante. Nous nous sommes peut-être un peu surestimés, Omonia est meilleur que nous et nous ne sommes pas aussi bons que nous le pensons. Puis, on commence la seconde période et on voit alors que l’on est effectivement bon et que l’on est bien meilleur. On a oublié de marquer et sur un tir du dimanche, on est mené 0-2. La différence entre les deux périodes était trop importante. »

« Nous n’avons pas imprimé suffisamment de mouvement. Nous avons défendu bien trop faiblement. Avant la mi-temps, c’est surtout Kums et Hong qui ont pu franchir les lignes. Avec la montée de Vadis Odjidja, les choses se sont améliorées et nous avons pris un bon départ. Si vous regardez la possession de balle en deuxième mi-temps, nous sommes à 90 %. Vous ne pouvez pas jouer en Europa League avec l’attitude avec laquelle nous avons commencé. Cela doit être et sera une bonne leçon pour certains. »

L’entraîneur a immédiatement titularisé la dernière acquisition, Jens Petter Hauge. « C’était son premier match. Il ne connaît pas encore très bien ses coéquipiers. Je ne pense pas que nous devrions le juger. Il a montré quelques belles choses. Nous devons lui donner du temps. C’est lui qui a créé le premier danger« , a conclu Vanhaezebrouck. Avec Odjidja monté après le repos à la place de Nurioigé, Gand a mieux joué, en vain.

« Nous avons rapidement été menés 0-1 et je pense qu’Omonia a puisé beaucoup de courage dans ce but. Après la pause, les choses se sont améliorées. Nous avons fait preuve d’une plus grande détermination, mais nous n’avons pas marqué. Nous aurons une tâche très difficile à accomplir jeudi prochain« , a conclu Odjidja.