Challenger Pro League: le réveil de Rocha, les problèmes du RWDM contre la jeunesse et la série noire de Virton

Le RWDM a de nouveau essuyé une défaite contre une équipe U23. (Photo by TOM GOYVAERTS / BELGA MAG / Belga via AFP) (Photo by TOM GOYVAERTS/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

Seize journées de compétition ont été disputées en Challenger Pro League. Si le Beerschot, toujours talonné par Beveren, reste pour la seconde semaine consécutive en tête de la série, le RWDM a pour sa part de nouveau lâché du lest. Au Lierse, un buteur s’est réveillé tandis que Virton continue de broyer du noir dans la zone rouge.

Le bilan désastreux du RWDM contre les U23

Les semaines passent, le constat reste identique: le RWDM vit décidément mal ses rencontres face aux équipes espoirs de la série. Déjà battus par le Club NXT en début de saison, les Coalisés ont à nouveau subi le même sort au stade Edmond Machtens ce week-end. Ils pourront toujours légitimement se plaindre de l’oubli d’un pénalty pour une faute de main pourtant évidente d’un défenseur brugeois sur un envoi de Youssef Challouk, mais cela ne doit pas cacher la pauvreté du reste de leur prestation.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Avant ce 0/6 contre les espoirs du Club, le RWDM avait déjà été accroché au stade Machtens par les jeunes gardes anderlechtoise et genkoise. Si les Molenbeekois avaient rectifié le tir en s’imposant largement à Sclessin contre le SL16, ils s’étaient à nouveau pris les pieds dans le tapis pas plus tard que le week-end dernier contre le Jong Genk, vainqueur du championnat espoirs l’an dernier, mais plus à la peine en Challenger Pro League.

Le bilan d’un club qui se veut candidat à la promotion contre ces équipes composées majoritairement de joueurs de 23 ans et donc sans expérience d’un certain niveau est de 5/18, avec 8 buts marqués et 10 concédés. Il faudra rectifier le tir pour le déplacement contre le RSCA Futures dans deux semaines, sinon ce RWDM n’aura vraiment pas l’étoffe d’un candidat au titre ou d’une équipe qui aspire à retrouver la Jupiler Pro League. Surtout que désormais, elle compte 4 et 3 points de retard sur le Beerschot (vainqueur de Dender) et de Beveren (qui a largement dominé Deinze et stoppé la belle série réalisée depuis l’arrivée de Marc Grosjean là-bas).

« Vous êtes pas contents ? Triplé »: quand Rocha imite Mbappé

La phrase est devenue virale sur les réseaux sociaux. Dans une interview, Kylian Mbappé répondait à la question des critiques qu’il devait parfois subir après une mauvaise prestation. « Vous êtes pas contents ? Triplé », avait-il répondu. A son échelle, Leonardo Rocha, l’attaquant portugais du Lierse, a connu la même situation ce week-end. Après un début de saison en fanfare qui l’avait vu secouer les filets adverses à 8 reprises en 6 sorties, il a connu une longue période de disette en ne plantant plus qu’une rose dans les parterres de Challenger Pro League au cours des 9 sorties suivantes. Sous le feu des critiques à la chaussée du Lisp, il a donné sa réponse sur le terrain lors du déplacement au Standard SL16. Rocha y a rappelé à tout le monde qu’il restait un buteur efficace en inscrivant 3 buts en même pas une demi-heure de jeu. « Vous étiez pas contents ? »

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Grâce à cette performance et cette victoire en terres liégeoises, le Lierse revient à deux unités du RWDM, toujours accompagné par des RSCA Futures, vainqueurs du Jong Genk 2-0 grâce notamment à une réalisation de Lucas Stassin. Insuffisante pour permettre à ce dernier de caracoler en tête du classement des meilleurs artificiers de CPL puisque Rocha a retrouvé son statut de leader en sautant aussi Thierno Barry, pourtant auteur d’un but sur pénalty contre Deinze.

Virton mûr pour la relégation ?

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Virton, à nouveau battu ce week-end. Cette fois, c’est Lommel qui avait lui aussi connu une période compliquée qui est venu signer en Gaume son troisième succès consécutif. Un regain de forme que les hommes de Christian Bracconi espèreraient revivre aussi, après avoir contraint le Lierse au partage le week-end précédent.

Malheureusement pour eux, ils viennent de vivre leur onzième match sans victoire (et seulement 3 partages dans le lot. Le dernier succès remonte au 11 septembre contre le Jong Genk, une formation qui devance l’Excelsior de deux points au classement général. Rien n’est perdu, même si les derniers résultats ne plaident pas en faveur des Gaumais qui avaient pourtant été les avant-derniers de la CPL à avoir subi leur première défaite de la saison (5 rencontres).

Virton s’enfonce dans la crise. (Photo by JOHN THYS/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

Virton devra-t-il bientôt se séparer de son entraîneur afin de casser cette spirale négative ? Christian Bracconi, malgré ses qualités, avait déjà connu pareille situation lors de son passage à l’AFC Tubize voici quelques années. Malgré sa bonne volonté, il n’avait pu redresser la barre au sein d’une équipe manquant cruellement de qualité dans son effectif. C’est d’ailleurs aussi l’impression que dégage la formation gaumaise qui semble se diriger tout droit vers un retour en D1 amateurs.