Tremblement de terre à Leicester

Reuters / Alan Walter © REUTERS

Lors de la victoire de Leicester City face à Norwich (1-0) dans le cadre de la 27e journée de Premier League, un tremblement de terre causé par les supporters a été enregistré par des étudiants en géologie.

A la 89e minute, Leonarda Ulloa marque. Les fans de Leicester fêtent le but. Jusque-là, rien d’insolite. Sauf que lors de cette réjouissance, un tremblement de terre d’une magnitude de 0,3 sur l’échelle de Richter a été enregistré. Comment est-ce possible ?

En réalité, un groupe d’étudiants de l’Université de Leicester a placé un équipement de détection de tremblements de terre dans une école primaire à proximité du King Power Stadium. Richard Hoyle, étudiant de première année en sciences géologiques a déclaré : « Nous avons installé l’équipement dans une école et nous avons collecté les données. Le sismogramme a indiqué de larges pics lors des matchs de football ».

« Des analyses plus poussées ont permis de rendre compte d’une forte corrélation entre le goal de Leicester face à Norwich et l’observation d’une augmentation des signaux sismiques », a-t-il ajouté au Guardian. « Nous en avons conclu que notre équipement avait décelé un petit tremblement de terre au moment où les supporters fêtaient le goal de leur équipe ».

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Mardi, alors que Leicester recevait West Bromwich Albion, un nouveau séisme d’une magnitude 0,1 a été enregistré lorsque Danny Drinkwater a égalisé et fixé le score à 1-1.

Leicester est premier au classement de Premier League, à 5 points de Tottenham. Les Foxes reçoivent Newcastle, lundi à 21h.

Quentin Droussin

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici