Tottenham et Chelsea se neutralisent, Conte et Tuchel s’accrochent

© belga

Au terme d’un derby londonien marqué par une altercation entre l’entraîneur de Chelsea Thomas Tuchel et celui de Tottenham Antonio Conte, les deux clubs ont fait match nul (2-2), samedi, lors de la deuxième journée du championnat d’Angleterre.

Avec quatre points, les deux formations ratent l’occasion de rejoindre Manchester City et Arsenal (six points) en tête du classement de Premier League.

L’image du week-end et de ce début de saison restera sans doute cette poignée de main houleuse entre les deux managers au coup de sifflet final, qui a dégénéré en altercation. L’arbitre Anthony Taylor leur a immédiatement infligé un carton rouge.

Dans la fournaise de Stamford Bridge (33° en fin d’après-midi), le mercure n’avait pas cessé de monter entre l’Allemand et l’Italien, dès la première période.

Les premières tensions étaient apparues lorsque Tuchel avait ironiquement applaudi Conte juste avant la mi-temps, tout près de la zone technique de l’Italien.

Chelsea dominateur mais inefficace

Sur le plan du jeu, dans une rencontre aussi intense que les relations entre les deux entraîneurs, Chelsea a très clairement dominé son adversaire. Les Blues ont surclassé les Spurs en première période, tenant le ballon (68% de possession) et affichant une supériorité manifeste dans tous les secteurs, sans toutefois faire preuve d’efficacité.

Le Franco-Sénégalais Kalidou Koulibaly a parfaitement inauguré son premier match en ouvrant le score d’une reprise de volée parfaite au second poteau sur un corner d’une autre recrue, l’arrière-gauche Marc Cucurella (19e, 1-0).

De quoi ravir le nouveau propriétaire Todd Boehly, directeur sportif par défaut cet été, qui a manifesté sa joie au moment du but.

En seconde période, le choix de Conte de faire entrer l’avant-centre Richarlison et de jouer avec quatre attaquants a permis aux Spurs d’être vraiment dangereux pour la première fois trois minutes plus tard, avec un tir de Kane face à Édouard Mendy, à côté (60e).

C’est grâce à un tir lointain de Pierre-Émile Hojbjerg que Tottenham a finalement trouvé la faille (68e, 1-1), ce qui a déclenché une première échauffourée entre Tuchel, le quatrième arbitre et Conte. En cause, le tacle vigoureux mais non sifflé en début d’action du milieu des Spurs, Rodrigo Bentancur.

Comme en première période, les Blues ont de nouveau haussé le ton sur commande : d’abord par Kai Havertz, seul face au but (75e), puis par une nouvelle attaque fulgurante menée par Raheem Sterling, positionné en pointe, et passeur décisif pour Reece James (77e, 2-1).

Tottenham est finalement parvenu à égaliser sur corner, grâce à une tête de Harry Kane (90e+6, 2-2).

Première victoire pour Nottingham

Dans l’autre rencontre de ce dimanche, Nottingham Forest a remporté contre West Ham sa première victoire (1-0) parmi l’élite depuis… 1999.

L’avant-centre nigérian Taiwo Awoniyi a marqué le seul but de la rencontre en toute fin de première période, trois minutes après que West Ham eut vu un but de Benrahma refusé pour une faute d’Antonio sur Mangala.

Performant la saison dernière (septième du championnat), West Ham commence cette saison par deux défaites après celle contre Manchester City (2-0) dimanche dernier et n’a toujours pas marqué de but.

Suite et fin de cette deuxième journée lundi, avec le match entre Liverpool et Crystal Palace (21h00).