Selon l’UEFA, ces deux jeunes Belges vont « percer en 2023 »

Selon l'UEFA, Zeno Debast sera l'un des joueurs de moins de 21 ans qui va s'affirmer totalement en 2023. (Photo by VIRGINIE LEFOUR/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

Comme chaque année, la fédération européenne de football, l’UEFA, a publié une liste des joueurs âgés de moins de 21 ans qui pourraient, selon elle, se révéler aux yeux de tous en 2023.

C’est un classique des débuts d’années civiles. Essayer de prédire ce qui se passera au cours des douze prochains mois. Et le monde du foot n’échappe pas à ces envies de se projeter dans l’avenir. L’UEFA se prête d’ailleurs au jeu en publiant une liste de 40 joueurs qui, selon elle, vont définitivement s’affirmer en 2023. Parmi les critères imposés au moment de composer la liste, un joueur ne peut être sélectionné que pour une seule année. Ainsi, de grands talents comme Jamal Musiala ou Jude Bellingham, qui ont déjà tous deux brillé lors de la dernière Coupe du monde, ne peuvent plus figurer parmi les 40 élus de 2023 puisqu’ils en faisaient partie l’an dernier.

Parmi les 40 noms amenés à s’affirmer en cette année 2023, certains ont déjà commencé à se faire remarquer lors des mois écoulés. On y retrouve notamment un Gonçalo Ramos, l’attaquant de Benfica qui a pris la place de Cristiano Ronaldo à la pointe de l’attaque portugaise lors du récent Mondial et qui a signé un triplé dès sa première titularisation à l’occasion du 1/8e de finale contre la Suisse. D’autres internationaux présents au Qatar, comme le Néerlandais Xavi Simons ou l’Espagnol Nico Williams figurent aussi dans la liste publiée par l’UEFA.

Deux Belges, dont un présent au Qatar

Deux de nos jeunes compatriotes se retrouvent parmi les 40 noms. Le premier est le défenseur central d’Anderlecht Zeno Debast. Il est devenu titulaire en Pro League depuis cette saison et a rapidement convaincu Roberto Martinez de ses qualités. Après avoir été titularisé à deux reprises en Nations League, il a été convoqué pour la Coupe du monde au Qatar, où il n’a cependant pas disputé la moindre minute de jeu. L’UEFA parle de Debast « comme la seule éclaircie dans la grisaille d’une année décevante pour Anderlecht. »

Le deuxième Belge présent dans la liste publiée par l’UEFA est le Monégasque Eliot Matazo. Le milieu de terrain de 20 ans peine cependant à réellement faire son trou au coeur de l’entrejeu de l’équipe dirigée par son compatriote Philippe Clement. Il bénéficie cependant de plus en plus de temps de jeu au fil des saisons et est devenu un des habitués de la sélection U21 des Diables rouges. « Une ceinture impressionnante devant la défense monégasque », décrit l’UEFA au moment d’évoquer ce joueur passé aussi par le centre de formation d’Anderlecht.

En plus de ces deux Belges, nous trouvons aussi un joueur issu de la Jupiler Pro League, mais étranger pour sa part. En effet, Abakar Sylla a laissé une belle impression depuis qu’il s’est installé au sein de la défense centrale brugeoise du haut de ses 20 ans. « Malgré l’excellente campagne de son équipe, il est resté quelque peu dans l’ombre en Ligue des champions », explique l’UEFA alors que le jeune homme avait marqué contre le Bayer Leverkusen. Mais selon l’instance européenne du football, il sera beaucoup plus mis en lumière au cours de cette nouvelle année.

Ces pronostics seront-ils les bons ? Réponse définitive le 31 décembre 2023.

Voir la liste des 40 noms