Les chiffres fous d’un mercato à plus de 2 milliards d’euros en Premier League

Antony a directement justifié les quasi 100 millions d'euros de son transfert à Manchester United. (Photo by Shaun Botterill/Getty Images)

Pour la première fois dans l’histoire, une ligue de football a dépensé plus de 2 milliards d’euros pour de nouveaux joueurs. On n’a plus parlé de crise du coronavirus et de ses conséquences financières outre-Manche. Voici un aperçu de ce mercato fou en quelques chiffres marquants.

500

C’est la différence en millions avec le record précédent. En 2017, la Premier League avait dépensé 1,7 milliard d’euros pour les nouveaux arrivants. Cette saison, elle a dépensé la somme énorme de 2,2 milliards. C’est plus que les dépenses de la Bundesliga (484), de la Serie A (750) et de la Liga (505) réunies. À titre de comparaison, la Jupiler Pro League a dépensé 114 millions d’euros au cours des derniers mois, ce qui la place au huitième rang mondial.

280


Nouveau patron, nouvelles règles et surtout nouvel apport d’argent. Chelsea en a fait l’expérience cet été après être passé des mains de Roman Abramovitch à celles de Todd Boehly. L’investisseur américain a voulu déposer sa carte de visite dans le milieu du football et a dépensé pas moins de 280 millions d’euros pour huit transferts cet été. Cela fait donc de Chelsea le club le plus dépensier des deux derniers mois. L’oiseau le plus cher du lot se nomme Wesley Fofana, qui a quitté Leicester pour 80 millions d’euros lors du dernier jour du mercato.

Cependant, ce n’est pas un record que Chelsea a établi. Le Real Madrid avait dépensé 338 millions d’euros en 2019, dont quelques 115 millions d’euros rien que pour le seul Eden Hazard. Pas leur meilleur investissement.

Todd Boehly, nouveau patron de Chelsea a dépensé 280 millions d’euros sur le marché des transferts dont 80 pour le seul Wesley Fofana. (Photo by Harriet Lander – Chelsea FC/Chelsea FC via Getty Images)

12


Parmi les 20 clubs qui ont le plus sorti le chéquier dans le monde cet été, beaucoup proviennent de Premier League. Le Bayern, le FC Barcelone et le PSG sont les seules équipes du top 10 qui ne viennent pas d’Angleterre. Le leader du classement est Chelsea, suivi par Manchester United – qui a établi un record de club avec 238 millions d’euros – et, étonnamment, de West Ham. Les Hammers ont dépensé 182 millions d’euros pour huit nouveaux arrivants. Lucas Paquetá, l’homme préféré à Hans Vanaken, était la grande attraction avec un montant de transfert avoisinant les 60 millions d’euros avec les bonus.

95


Manchester United a payé ce montant, sans compter certains bonus, à l’Ajax pour s’attacher les services du Brésilien Antony. Cela a fait de lui le joueur le plus cher du monde cet été. C’est bien sûr aussi un record pour la Eredivisie, mais pas pour la Premier League. En 2021, Man. City avait dépensé 115 millions d’euros pour le joueur d’Aston Villa Jack Grealish. Le joueur le plus cher parti des Pays-Bas était Frenkie de Jong (Ajax vers FC Barcelone en juillet 2019) avant que son record de 86 millions ne soit donc battu par Antony.

21


C’est le nombre de joueurs que Nottingham Forest a attiré au cours des deux derniers mois. Le club historique a retrouvé l’élite anglaise cette année après avoir remporté les play-offs. Pour ne pas se contenter d’un aller-retour en Premier League, Nottingham Forest a été contraint de renforcer son noyau. Les Reds ont investi… 161 millions d’euros pour être précis, soit plus que toute la Jupiler Pro League. Le transfert le plus important pour les Tricky Trees a été celui de Morgan Gibbs-White, qui débarque en provenance de Wolverhampton. Le Diable rouge Orel Mangala et les vieilles connaissances du championnat belge Taiwo Awoniyi (ex-Mouscron et La Gantoise) et Emmanuel Dennis (ex-FC Bruges) font également partie des recrues arrivées au City Ground.

Si les transferts entrants furent nombreux, les sortants aussi. Pendant l’été, ce sont pas moins de 17 joueurs qui sont partis voir ailleurs. Mais, ils n’ont rapporté que 7 millions d’euros… La balance est donc négative de 154 millions. Il faudra vraiment se maintenir à ce prix là.

Emmanuel Dennis, un ancien du FC Bruges qui a rejoint Nottingham Forest cet été. (Photo by Jon Hobley/MI News/NurPhoto via Getty Images)

884


La Premier League n’a pas seulement dépensé beaucoup d’argent pour acheter des joueurs, elle en a aussi récolté beaucoup pour ses cessions. Le montant perçu est 884 millions d’euros. Et dans ce classement aussi, la ligue de football la plus médiatisée au monde occupe la première place, suivie de la Serie A (+745) et de la Ligue 1 (+596). Le championnat anglais a donc enregistré une énorme perte – 1,36 milliard pour être précis. -Tous les autres championnats, pour leur part, ont réalisé des bénéfices en juillet et août.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici