Le sélectionneur argentin Lionel Scaloni va être prolongé jusqu’en 2026, Messi entre dans le club des 100

Les deux Lionel. Messi et le sélectionneur argentin Scaloni. (Photo by Andrea Staccioli/Insidefoto/LightRocket via Getty Images)
/ /

Le technicien de 44 ans, assistant au FC Séville avant de rejoindre la fédération argentine en 2017, avait succédé à Jorge Sampaoli, limogé dans la foulée de l’élimination en huitièmes de finale de la Coupe du monde en Russie contre la France, future lauréate. Lionel Messi a, quant à lui, célébré sa centième victoire sous le maillot albiceleste avec un doublé.

Le président de la fédération argentine de football (AFA) a annoncé, dans la foulée de la victoire de l’Albiceleste contre la Jamaïque mercredi (3-0), que son sélectionneur Lionel Scaloni allait prolonger son contrat jusqu’au Mondial 2026 organisé au Canada, au Mexique et aux États-Unis.

« Nous continuerons à miser sur un projet global pour l’équipe nationale », a écrit Claudio Tapia sur Twitter, où l’on voit le président aux côtés de Scaloni, à la tête de l’équipe nationale depuis 2018. Le technicien de 44 ans, assistant au FC Séville avant de rejoindre la fédération argentine en 2017, avait succédé à Jorge Sampaoli, limogé dans la foulée de l’élimination en huitièmes de finale de la Coupe du monde en Russie contre la France, future lauréate.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Depuis lors, il a mené l’Argentine à la victoire à la Copa América (2021). Mercredi à Harrison, dans le Jersey, l’Argentine a porté son invincibilité à 35 rencontres (26 victoires, 9 nuls). Une série débutée en 2019, qui la hisse au niveau du Brésil (1993-1996), de l’Espagne (2007-2009) et de l’Algérie (2018-2022), le record en la matière étant détenu par l’Italie (2018-2021), avec 37 matches. De quoi entretenir les rêves de gloire des supporters argentins à deux mois du Mondial au Qatar, où leur équipe sera opposée à l’Arabie saoudite, au Mexique et à la Pologne.

Messi dans le club des 100

Lionel Messi n’a joué que les 35 dernières minutes lors du succès de l’Argentine contre la Jamaïque (3-0), le temps d’inscrire un doublé enjolivant sa 100e victoire en sélection, mardi à Harrison, dans le New Jersey.

Entré sur le terrain à la 55e minute en raison de symptômes grippaux ayant appelé le sélectionneur Lionel Scaloni à la prudence, Messi a marqué de son empreinte ce match amical un peu fade jusque-là, malgré l’ouverture du score à la 13e minute de Julian Alvarez, titularisé à la place de la star. Messi a d’abord inscrit le deuxième but d’une frappe au-delà du rectangle qui a fini au ras du poteau (86e). Trois minutes plus tard, il a provoqué un coup franc à l’entrée de la surface et s’est fait justice lui-même, en plaçant le ballon sous le mur sauteur.

Ses 89 et 90e réalisations en 164 sélections. Et puisqu’on est dans les chiffres, ce match a ceci de notable qu’il lui permet de devenir le cinquième joueur de l’histoire à atteindre 100 victoires avec son équipe nationale, rejoignant dans ce club fermé les Espagnols Sergio Ramos (131 victoires en 180 matches) et Iker Casillas (121 en 167), le Portugais Cristiano Ronaldo (112 en 189) et le Mexicain Andres Guardado (101 en 177).