Le Portugal sera le premier obstacle des Red Flames lors des barrages qualificatifs pour la Coupe du monde

Le Portugal sera l'adversaire de la Belgique lors des barrages de la Coupe du monde de football féminin (Photo by DAVID CATRY / BELGA MAG / Belga via AFP) (Photo by DAVID CATRY/BELGA MAG/AFP via Getty Images)
/ /

Le Portugal est un adversaire qui a plutôt souri à nos compatriotes qui ont remporté cinq de leurs huits confrontations.

La Belgique (FIFA 19) se rendra au Portugal (FIFA 27) pour le premier tour des barrages qualificatifs pour le Mondial de football féminin 2023 après le tirage au sort effectué vendredi.

Les Red Flames avaient terminé à la deuxième place de leur groupe qualificatif derrière la Norvège, directement qualifiée pour le Mondial organisé en Australie et Nouvelle-Zélande, devant ainsi passer par les barrages pour tenter de se qualifier pour leur première Coupe du monde. La rencontre au Portugal se disputera le 6 octobre.

Un bilan de cinq victoires, deux défaites et un partage

Les Red Flames ont rencontré huit fois les Portugaises. Après les deux premiers affrontements, remportés par le Portugal, la Belgique n’a plus perdu, pour un bilan de cinq victoires et un partage. Le dernier duel remonte au 7 mars 2020 lors de l’Algarve Cup, avec un succès belge 1-0 signé Tine De Caigny.

En cas de victoire, les joueuses d’Ives Serneels affronteront au deuxième tour l’Islande (FIFA 14), déjà qualifiée pour le tour suivant en tant que l’une des trois meilleures deuxièmes de la phase de groupes. Cette rencontre se jouera à domicile le 11 octobre.  Belges et Islandaises se sont rencontrées en ouverture du récent Euro, avec un partage 1-1 à la clé.

Le bilan est équilibré, avec une victoire belge, un succès islandais et deux partages. Les deux vainqueurs des barrages les mieux classés sur base des résultats de la phase de groupes et des barrages du 2e tour se qualifieront pour le Mondial. Le dernier vainqueur devra passer par des nouveaux barrages, intercontinentaux ceux-là, du 17 au 23 février 2023.