Titulaire après près de cinq ans, Charly Musonda peut-il enfin relancer sa carrière à Levante ?

Charly Musonda (Levante) contre Getafe en 1/16e de finale de Coupe du roi. (Photo by Manuel Queimadelos Alonso/Quality Sport Images/Getty Images)

L’ancien grand prodige du football belge est retourné en Espagne cet été, un pays où il avait connu les six meilleurs mois d’une carrière que l’on peut qualifier de fiasco jusqu’à présent. Enfin, un nouveau départ ?

Charly Musonda Jr et Eden Hazard, titulaires le même jour dans leurs clubs respectifs. Voici une phrase qu’on aurait jamais pensé pouvoir prononcer ces dernières années, mais qui est pourtant devenue réalité mardi soir à l’occasion de la Copa del Rey en Espagne. Il y a presque dix ans, le supporter belge s’imaginait voir ces deux grands talents s’associer afin de mener les Diables rouges aux plus hautes destinées. Si le Brainois y est en partie parvenu malgré trois dernières années bien loin des standards auxuquels il nous avait habitué, on ne peut pas en dire autant du fils de l’ancien international zambien qui avait posé ses valises au Cercle Bruges puis Anderlecht au début des années 90. Charly Jr a connu plus de blessures et de tatouages que de matches professionnels et à 26 ans, il tente désormais de relancer une carrière qui n’a jamais décollé, à Levante, ancien pensionnaire de Liga retombé à l’étage inférieur cette saison.Après avoir passé un test à Zulte Waregem en début d’été, l’ailier a disparu de la circulation sans laisser de trace, estimant qu’il n’avait pas envie de rejouer contre son club formateur, Anderlecht.

Jusqu’ici, on ne peut pas parler de réussite puisqu’il n’a pu se contenter que de cinq petites montées au jeu en 21 rencontres de LaLiga2 pour un total de 74 petites minutes de jeu. Il a, en outre, été écarté des terrains d’octobre en novembre en raison d’une blessure musculaire.

Il en a pratiquement disputé autant, rien que mercredi lors du 3e tour de la Coupe du roi, qui a vu Levante s’offrir le scalp de Getafe (3-2). Aligné sur le flanc droit, l’ancien joueur de Chelsea et d’Anderlecht a été remplacé par Ruben Vezo.

Pour trouver la dernière trace du nom de Charly Musonda Jr dans le onze de base d’une équipe, il fallait remonter pratiquement cinq années en arrière, le 18 février 2018. Ce jour-là, le Celtic Glasgow, où il était prêté par Chelsea, affrontait St Johnstone. Depuis lors, il n’a pratiquement plus jouer en raison de diverses blessures. Il a été absent trois fois à cause d’une blessure au genou et elle a même été suivie d’une quatrième opération pour régler définitivement le problème. À un moment donné, les spécialistes ont même dit au jeune Belge qu’il n’aurait que 20 % de chances de rejouer un jour au football.

Que Charly Musonda refasse surface à Levante n’est peut-être pas une surprise. Il avait déjà montré brièvement ses capacités au Real Betis en 2016. Sans doute la meilleure période de sa carrière professionnelle. En 24 matches en Andalousie, il avaut inscrit 1 but et délivré 3 passes décisives. A 26 ans, il faudra cependant que cette titularisation ne reste pas sans lendemain et qu’il commence à enchaîner les matches dans le championnat.

Lire notre article consacré à Charly Musonda