L’Atlético Madrid va expulser les ‘socios’ qui ont proféré des insultes racistes contre Vinicius

Vinicius a marqué lors de ce derby madrilène où il s'est fait insulter. (Photo by Angel Martinez/Getty Images)
/ /

Ce communiqué survient alors que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, supporter de l’Atlético, avait reproché au club de ne pas avoir pris position.

L’Atlético Madrid compte expulser les ‘socios’ qui ont proféré des insultes racistes à l’encontre du joueur brésilien du Real Madrid Vinicius. Le club espagnol l’a indiqué mardi, dans un communiqué.

L’Atlético « condamne fermement les chants inadmissibles qu’une minorité de supporters a lancés devant le stade avant le derby », peut-on lire dans le communiqué. « Ces chants provoquent une énorme répulsion et indignation et nous ne laisserons aucun individu se cacher derrière nos couleurs pour proférer des insultes à caractère raciste ou xénophobe »

L’Atlético indique avoir contacté les autorités pour offrir une « collaboration maximale dans l’enquête sur les événements qui ont eu lieu à l’extérieur du stade et pour leur demander d’identifier les personnes qui y ont participé afin de procéder à l’expulsion immédiate de ceux qui sont des ‘socios’ du club », à savoir des supporters possédant une part du club. Les incidents sont survenus dimanche au stade Metropolitano. Des supporters de l’Atletico ont scandé « Tu es un singe, Vinicius, tu es un singe » avant et pendant la victoire 1-2 du Real.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Des projectiles, dont des briquets, ont aussi été lancés sur lui et son compatriote brésilien Rodrygo alors qu’ils célébraient un but. Ces incidents font suite à la polémique née des propos de l’agent de joueurs Pedro Bravo. Jeudi dernier, lors de l’émission Chiringuito Show, il avait déclaré que Vinicius devrait arrêter de « faire le singe » lors de ses célébrations de buts.

Ce communiqué survient alors que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, supporter de l’Atlético, avait reproché au club de ne pas avoir pris position.  « Je pense qu’il est important que les clubs de football prennent ce genre de comportement au sérieux et réagissent », a-t-il déclaré au site Politico alors qu’il se trouvait à l’Assemblée générale des Nations unies à New York, indiquant qu’il était « très triste » après ces incidents.