Champions League: les Glasgow Rangers risquent une sanction de l’UEFA pour avoir diffusé l’hymne national britannique, les fans de Chelsea l’entonnent spontanément

Ibrox a rendu hommage à Elizabeth II ce mercredi soir. (Photo by Matthew Ashton - AMA/Getty Images)
/ /

L’UEFA attend désormais le rapport du match pour se positionner sur l’incident. Rappelons que les dirigeants de l’instance européenne du football avaient dans le même temps rejeté les demandes de certains clubs britanniques de jouer le « God Save The King ».

Les Rangers ont défié mercredi soir les autorités européennes du football en diffusant le « God Save the King » avant leur match de Ligue des champions face à Naples.

Le club écossais avait demandé à l’UEFA l’autorisation de modifier le protocole de la Ligue des champions pour pouvoir diffuser l’hymne britannique avant le coup d’envoi à Ibrox.  La requête a été rejetée, l’UEFA autorisant seulement une minute de silence et le port de brassards noirs en hommage à la reine Elizabeth II, morte jeudi dernier dans son château écossais de Balmoral. 

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Mais les Rangers, historiquement proches de la famille royale, ont diffusé l’hymne après cette minute de silence. Une initiative susceptible de valoir au club une sanction de l’UEFA.
Joueurs et spectateurs écossais ont mêlé leurs voix pour reprendre en choeur la nouvelle version de l’hymne du Royaume-Uni, dans laquelle « God save the Queen » a été modifié en « God save the King », en référence au nouveau roi Charles III.


Dans une des tribunes d’Ibrox, un tifo a dessiné la silhouette de la tête de la reine sur fond d’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni.

L’UEFA attend le rapport avant de se positionner sur l’hymne britannique entendu à Glasgow

L’UEFA, la fédération européenne de football, n’a pas encore décidé si elle allait prendre des mesures à l’encontre du club écossais des Rangers, qui a fait jouer l’hymne national britannique avant son match de Ligue des Champions face à Naples mercredi soir dans son stade Ibrox de Glasgow. Le club entendait rendre hommage à la reine Elizabeth II, qui vient de décéder. Ce faisant les Rangers n’ont pas tenu compte des instructions de l’instance européenne.

L’UEFA a déclaré à PA qu’elle ne se positionnerait qu’après avoir reçu le rapport officiel de la rencontre rédigé par son délégué sur place. Une interprétation passionnée de l’hymne national a suivi la minute de silence qui avait été autorisée par l’UEFA. En revanche, les dirigeants européens avaient dans le même temps rejeté les demandes de certains clubs britanniques de jouer le « God Save The King ».

Stamford Bridge a rendu hommage à la reine Elizabeth II avec une minute de silence où le God save the Queen a été entonné par une partie du public. (Photo by Rob Newell – CameraSport via Getty Images)


A Stamford Bridge, à Londres, où Chelsea recevait Salzbourg, l’hymne n’a pas été diffusé dans l’enceinte mais chanté spontanément par une partie du public.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu