Bilan de la troisième journée de Ligue des Champions : Bruges et Naples entrent dans l’histoire, l’efficacité du banc de Porto et un 100% pour Messi et Guendouzi

BRUGGE, BELGIUM - OCTOBER 04: Ferran Jutgla of Brugge celebrate his goal with teammates during the UEFA Champions League group B match between Club Brugge KV and Atletico Madrid at Jan Breydel Stadium on October 4, 2022 in Brugge, Belgium. (Photo by Matthieu Mirville/DeFodi Images via Getty Images)

La troisième journée de Champions League a livré son lot de surprises, et de joie ! A commencer par le FC Bruges, qui est entré dans l’histoire du football belge, mais aussi Naples qui écrase tout sur son passage. Reece James l’infatigable, les statistiques parfaite de Messi et Guendouzi, Alexis Sanchez avec les plus grands et le doublé du banc portugais. On vous dit tout sur ce qu’il faut retenir de ces rencontres.

La prestation collective de la semaine: Naples rase tout sur son passage

Il fait partie des résultats marquants de cette 3e journée de championnat. Ce mardi, les Napolitains se sont facilement imposées 1-6 face à un Ajax Amsterdam sans saveur. Malgré une possession du ballon légèrement supérieure à son adversaire du jour (56%), l’équipe italienne a eu l’occasion de tirer au but 26 fois, dont 13 tirs cadrées. Une pluie de frappes qui s’est avérée payante, notamment grâce à la contribution du jeune attaquant Giacomo Raspadori qui s’est offert un doublé, et son homologue sur le flanc gauche Khvicha Kvaratskhelia, aussi auteur d’un but.

Khvicha Kvaratskhelia, Giacomo Raspadori et Giovanni di Lorenzo célébrant un des cinq buts de la rencontre contre l’Ajax Amsterdam (Photo de Rico Brouwer/Soccrates/Getty Images)

Le résultat final est d’autant plus impressionnant que Naples s’est auparavant imposé systématiquement par des grosses victoires lors des autres journées de compétitions : 4-1 contre Liverpool et 0-3 contre Rangers. En comptabilisant ces trois rencontres, le club napolitain est devenu la première équipe italienne à marquer plus de 10 buts lors de ses 3 premiers matchs d’une saison de Ligue des Champions.

Un record donc, au grand dam des Hollandais, qui n’ont pas connu une telle défaite depuis 1964.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Le chiffre de la semaine: 9 points, Bruges rentre dans l’histoire

La Belgique est à l’honneur dans le chiffre de la semaine ! Grâce à leur victoire 2-0 contre l’Atlético Madrid, le Club de Bruges est entré dans l’histoire du football belge. Grâce notamment à une magnifique prestation du gardien Simon Mignolet et l’attaquant en forme Ferran Jutglà, le club n’a pas perdu un seul match sur trois rencontres de Ligue des Champions. Pour la première fois de l’histoire de la compétition, une équipe belge a débuté la compétition par trois victoires consécutives. Les Brugeois conservent la tête du groupe B avec 9 points sur 9.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

A noter qu’avec cette défaite de l’Atlético Madrid, le club espagnol continue sa liste de match en terre belge en repartant bredouille. En effet, sur les sept déplacements de l’Atlético en Belgique, les joueurs de Diego Simeone n’en ont jamais gagné un seul.

L’homme de la semaine : l’infatigable Reece James

Chelsea affrontait un gros morceau ce mercredi en Ligue des Champions. Face au sextuple vainqueur de la coupe aux grandes oreilles, les Blues ont montré une maitrise dans le jeu. Le nouvel entraineur Graham Potter semble avoir trouver la tactique adéquate pour bloquer les Milanais. Il suffit de parcourir les statistiques de la rencontre pour voir que les Italiens n’ont pas pu proposer grand-chose sur le terrain, avec seulement un tir cadré pour Milan.

Mais le club londonien a surtout brillé grâce à un grand Reece James dans le jeu offensif. Buteur et passeur décisif lors de la rencontre, l’Anglais marque officiellement l’histoire du club en étant le plus jeune joueur à être décisif devant le but et à servir un de ses coéquipiers sur un même match de Ligue des Champions.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Grâce à cette victoire, Chelsea repasse deuxième au classement, dépassant ainsi l’AC Milan et n’étant plus qu’à un seul petit point de Salzbourg (5 points pour les Allemands ndlr.)

Le maestro de la semaine : le sans faute de Lionel Messi

Le Paris-Saint-Germain n’a récolté qu’un petit point ce mercredi contre Benfica. Le premier et unique but de la rencontre côté parisien est venue de la star Lionel Messi. Le joueur argentin a été particulièrement efficace, que ce soit dans les tirs, dans les duels et dans les dribbles.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Malgré un début de rencontre catastrophique contre le Sporting CP (un but encaissé après moins d’une minute de jeu), Marseille s’est bien rattrapé par la suite. En effet, le club phocéen s’est imposée 4-1 à l’issue d’un match exaltant. Mais bien que cette belle prouesse a été marquée par la belle prestation du milieu offensif Amine Harit (1 but, 1 passe décisive), c’est bien son homologue Mattéo Guendouzi qui a brillé dans les statistiques. En effet, l’ancien Gunner devenu titulaire a prouvé ce mardi qu’il méritait sa place dans l’effectif en ayant réussi 100% de ses passes lors de cette 3e journée de Ligue des Champions.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Mention spéciale aussi pour le portier des Rangers Allan McGregor. A 40 ans, le gardien écossais a limité la casse contre Liverpool en sauvant 8 frappes, dont 7 arrêts directement dans la surface. 

L’ infatigable de la semaine: Alexis Sanchez parmi les plus grands

Auteur d’un but gag mais non moins nécessaire pour relancer Marseille dans le match contre le Sporting Portugal, l’attaquant chilien a pu célébrer la première victoire de son équipe en phase de poule pour cette édition 2022-2023. Mais Alexis Sánchez est également entré dans l’histoire de la compétition en marquant pour 4 clubs différents : Barcelone, Arsenal, l’Inter Milan et finalement Marseille. Il devient donc la troisième à réussir cette exploit.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Autre joueur à battre un record, le joueur de Liverpool James Milner est rentré dans l’histoire de son club mardi contre les Rangers. Monté au jeu à la 81e minute, le milieu anglais est devenu le 61e joueur à atteindre les 300 matchs pour Liverpool toutes compétitions confondues. Agé de 36 ans et 273 jours, il est le plus âgé des 61 à franchir le cap, dépassant Ephraim Longworth en mars 1923, qui avait 35 ans et 161 jours lors de son 300e match.

Le remplaçant de la semaine : le banc efficace du FC Porto

Les Portugais ont réussi un coup de maitre pour cette 3e journée de Ligue des Champions en prenant 3 points contre le Bayer Leverkusen. Une victoire importante qui leur permet de passer devant l’Atlético Madrid (la seule équipe du groupe B qui n’a toujours pas pris de point en 3 rencontres ndlr.). L’ancien standardmen et actuel entraineur de Porto Sérgio Conceiçāo a pu compter sur son banc pour renverser la tendance en leur faveur. Sur la victoire 2-0, les deux buts marqués sont venus…du banc. Rentrés tous les deux à la 63e minute, Zaidu Sanusi a d’abord ouvert le score 6 minutes plus tard pour ensuite laisser place à Wenderson Galeno pour sceller la victoire.

Le défenseur nigérian Zaidu Sanusi a marqué son premier but avec Porto lors de la confrontation contre le Bayer Leverkusen. (Photo de MIGUEL RIOPA/AFP via Getty Images)

La stat cocasse de la semaine : le Bayern imbattable, la stat folle de Barcelone contre l’Inter

Mais qui peut arrêter le Bayern Munich en Ligue des Champions ? Le Vikotira Plzen n’en a pas été capable ce mardi, essuyant une lourde défaite 5-0. Les Munichois rajoutent donc trois points à son compteur, mais repartent aussi avec un record. En effet, le club allemand n’a pas perdu en phase de groupe de la compétition depuis…octobre 2017. Ils comptabilisent donc 31 matchs sans perdre.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Si le Bayern Munich est en forme, ce n’est pas vraiment le cas de Barcelone. Le club catalan n’a pas marqué un seul but à l’extérieur depuis le début des phases de groupe. Leur pire début dans la compétition. Mais la statistique la plus inquiétante est à découvrir lors de la rencontre contre l’Inter Milan. Les Catalans ont effectué… 50 centres, dont aucun n’a trouvé le chemin du but.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Il est donc fort à parier que l’entraineur catalan Xavi va travailler les centres à l’entrainement pour le match retour.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici