Jean Paul Boetius, ancien joueur de Genk, est le quatrième joueur de Bundesliga à être atteint d’un cancer des testicules

Jean-Paul Boetius du Hertha BSC souffre d'un cancer des testicules. (Photo by Ulrik Pedersen/DeFodi Images via Getty Images)
/ /

Le coéquipier de Dodi Lukebakio au Hertha Berlin est le quatrième joueur à être touché par ce cancer en 2022. On se souvient du cas médiatisé de Sébastien Haller au mois de septembre/

L’attaquant du Hertha Berlin, Jean-Paul Boetius, est atteint d’un cancer des testicules, a annoncé son club jeudi dans un communiqué, ce qui fait de lui le quatrième joueur de Bundesliga à être touché par cette maladie en 2022.

Le cancer de Boetius (28 ans), arrivé dans la capitale allemande en provenance de Mayence cet été, a été découvert lors d’un bilan urologique pratiqué mercredi.  « Nous resterons soudés ensemble, en tant que famille du Hertha », a déclaré le directeur du football de club, Fredi Bobic, dans un communiqué. « Aussi amère que soit cette nouvelle, nous sommes pleins d’espoir et de confiance dans le fait que Jean-Paul se rétablira et reviendra parmi nous le plus tôt possible. »  Le traitement de Boetius comprendra notamment une intervention chirurgicale. 

Son coéquipier Marco Richter, Timo Baumgartl de l’Union Berlin et Sebastian Haller du Borussia Dortmund ont été également été atteint par un cancer des testicules en 2022.   Après avoir vaincu la maladie, Richter et Baumgartl ont fait un retour réussi sur les terrains, tandis que Haller, diagnostiqué en juillet, suit actuellement une chimiothérapie.  

Interrogé par l’agence de presse allemande SID, Klaus-Peter Dieckmann, le directeur du centre des tumeurs testiculaires de la clinique Asklepios de Hambourg, a expliqué qu’il n’y avait pas de lien entre le sport et le cancer. Selon lui les hommes en âge de faire du sport professionnel sont statistiquement exposés à cette maladie. « Lorsque les hommes ont un cancer à cet âge – entre 20 et 40 ans – il s’agit presque toujours d’un cancer du testicule« , a-t-il ainsi déclaré. « Il n’est donc pas surprenant que les joueurs de Bundesliga soient touchés ».  Les joueurs de Bundesliga ne font pas l’objet d’un dépistage régulier du cancer du testicule, car il n’est pas obligatoire, mais certains clubs, comme l’Union Berlin, ont commencé à faire des tests de dépistage de la maladie chez leurs joueurs.