Un retour triomphal en Belgique pour Remco Evenepoel

Remco Evenepoel disputera une dernière course dans son maillot de champion du monde qui sera aussi la dernière en Belgique de Philippe Gilbert. BELGA PHOTO DAVID STOCKMAN (Photo by DAVID STOCKMAN/BELGA MAG/AFP via Getty Images)
/ /

Le champion du monde montrera son beau maillot arc-en-ciel lors de Binche-Chimay-Binche le 4 octobre prochain. Il prendra ensuite un repos bien mérité et préparera son prochain mariage.

Le tout frais champion du monde de cyclisme sur route, Remco Evenepoel, est rentré au pays mardi en début d’après-midi. Des dizaines de supporters étaient présents aux côtés de la famille du dernier vainqueur de la Vuelta pour accompagner ses premiers pas sur le sol belge depuis ses exploits espagnols et australiens.

Les autres coureuses et coureurs belges ont franchi les portes du hall des arrivées avant l’arrivée du coach Sven Vanthourenhout et de la vice-championne du monde sur route Lotte Kopecky.  Le porteur du maillot arc-en-ciel est ensuite arrivé et a rapidement retrouvé sa fiancée, Oumi, et ses parents, le tout au son des « Merci, Remco » scandés par son fanclub et de bruits de tambours. 

Vu la foule, le jeune champion a rapidement été escorté à l’extérieur par la police, mais a tout de même eu le temps de recevoir quelques dessins et autres fleurs de ses admirateurs de tous âges.  « C’est chouette de revenir comme ça en Belgique après deux mois. C’est vraiment génial, je m’attendais à quelque chose mais pas à ça », a-t-il réagi. 

Il enfilera à nouveau son cuissard dès ce mercredi pour préparer sa première course avec son tout nouveau maillot, Binche-Chimay-Binche dans une semaine.  Une course qu’il ne voulait pas rater, et pas seulement pour étrenner son nouveau maillot: « Ce sera la dernière course avec Philippe Gilbert et Iljo Keisse. Ca va être un moment spécial », se réjouit-il. 

Après, d’autres choses sérieuses seront au programme: la préparation de son prochain mariage. « Le premier job que j’aurai sera de choisir un costume. Mais je laisserai ma maman décider », a-t-il conclu.