Un coureur colombien blessé au menton par le coup de crosse d’un révolver d’un camionneur

Ivan Ramiro Sosa s'est blessé de manière particulière lors d'un entraînement en Colombie. (Photo by Stuart Franklin/Getty Images,)
/ /

Le grimpeur Ivan Sosa a été admis à l’hôpital après une embrouille avec un chauffeur de camion. Lors d’une altercation ce dernier l’a frappé avec la crosse d’un révolver sur la route où s’entraînait le cycliste colombien.

Le grimpeur colombien de la Movistar, Ivan Ramiro Sosa a été admis à l’hôpital colombien après qu’un chauffeur de camion l’a frappé avec la crosse d’un revolver lors d’une altercation sur la route où il s’entraînait, a indiqué à l’AFP une source proche du cycliste.

Sosa, 25 ans, s’entraînait près de sa ville natale, Fusagasugá (centre), à 70 km de Bogota, lorsqu’un chauffeur du camion « est descendu [de son véhicule] et l’a frappé avec la crosse » d’un revolver, a déclaré à l’AFP la source, qui a requis l’anonymat, sans préciser les raisons de l’altercation.  Dans un bref message sur Twitter, Movistar a confirmé que Sosa « a été traité pour des blessures au menton dans un centre médical à Fusagasugá ».

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

e chauffeur du camion a pour sa part été arrêté par la police. Vainqueur du Tour de Burgos 2018, Sosa a rejoint la Movistar l’année dernière après avoir quitté l’équipe britannique d’INEOS Grenadiers