Remco Evenepoel disputera le Tour d’Italie

Remco Evenepoel essaiera de voir la vie en rose. (Photo by Luc Claessen/Getty Images)
/ /

L’information était dans l’air depuis la révélation des parcours des deux grands tours, le champion du monde l’a officialisé ce mercredi midi sur ses réseaux sociaux.

Dans une vidéo publiée mercredi sur les réseaux sociaux par Quick-Step Alpha Vinyl, Remco Evenepoel a confirmé sa présence au départ du Tour d’Italie en 2023. Il s’agira de sa deuxième participation au Giro après 2021.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Vainqueur de son premier grand tour en septembre dernier sur les routes du Tour d’Espagne, deux semaines avant de remporter le titre de champion du monde, Evenepoel avait entretenu le suspense autour d’une participation au Tour d’Italie ou au Tour de France en 2023.

Mercredi, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux par Quick-Step Alpha Vinyl, le natif de Schepdaal a confirmé sa présence au Giro en mai prochain. « Je suis actuellement en Italie pour quelques reconnaissances et vous annoncer une grande nouvelle. Je participerai au Giro en 2023. Ce sera une édition spéciale car je porterai mon maillot arc-en-ciel et j’ai hâte d’y être. J’espère vous voir très bientôt en Italie et que vous serez présents pour soutenir l’équipe car nous espérons encore faire de belles choses », a déclaré Evenepoel.

Le parcours 2023 du Tour d’Italie, prévu du 6 au 28 mai, a été dessiné sur mesure pour Evenepoel avec trois contre-la-montre, pour un total de 70,6 km, et sept étapes de montagne. Le Tour de France ne compte lui qu’un seul contre-la-montre en 2023.

En 2021, le champion du monde avait participé à son tout premier grand tour sur les routes du Giro. Pour son retour à la compétition, neuf mois après sa terrible chute au Tour de Lombardie, il avait abandonné lors de la troisième semaine après une chute dans la 17e étape alors qu’il était déjà largué au classement général.