L’UCI confirme la relégation sportive de Lotto-Dsnty et la promotion d’Alpecin-Deceuninck en World Tour

L'équipe Lotto de Campenaerts (troisième position) ne sera plus présente en World Tour la saison prochaine au contraire de l'Alpecin-Deceuninck de Mathieu van der Poel (dernière position). (Photo by Peter De Voecht - Pool/Getty Images)

Il y aura donc toujours trois équipes belges dans le World Tour la saison prochaine.

L’Union cycliste internationale (UCI) a confirmé lundi l’attribution de ses licences pour la prochaine saison. Lotto Dsnty est recalée sur base de ses résultats sportifs alors qu’Alpecin-Deceunick rejoint Intermarché-Circus-Wanty et Soudal Quick-Step dans le peloton des 18 formations du World Tour.

Les 15 autres équipes du World Tour sont AG2R Citroen Team (Fra), Astana Qazaqstan (Kaz), Bahrain Victorious (Brn), BORA-Hansgrohe (All), Cofidis (Fra), EF Education-Easypost (USA), Greenedge Cycling (Aus), Groupama-FDJ (Fra), INEOS Grenadiers (G-B), Jumbo-Visma (P-B), Movistar (Esp), Arkea-Samsic (Fra), DSM (P-B), Trek-Segafredo (USA) et UAE Team Emirates (UAE). Lotto Dstny, donc, mais aussi Israel Premier Tech (Isr) et Uno-X Pro Cycling Team ont été recalés. Côté belge encore, Bingoal WB et Flanders-Baloise ont une licence Pro Team, la deuxième division du peloton.

Côté féminin, Fenix-Deceuninckx a reçu une licence pour un an dans le peloton World Tour. En 2022, « 14 équipes disposaient d’une licence UCI Women’s WorldTour, et une dernière licence était disponible pour 2023 », a expliqué l’UCI. AG Insurance-NXTG, l’équipe où Jolien D’Hoore est directrice technique, avait postulé aussi mais n’a pas été retenue et sera une des équipes continentales