Baloise Trek Lions cesse sa collaboration avec Toon Aerts

Toon Aertset son équipe cessent leur collaboration. BELGA PHOTO DAVID STOCKMAN (Photo by DAVID STOCKMAN/BELGA MAG/AFP via Getty Images)
/ /

L’équipe affirme que cette décision n’a rien à voir avec l’absence de décision de l’UCI concernant le contrôle positif du coureurau letrozole.

Le coureur cycliste, spécialiste de cyclocross, Toon Aerts n’est plus membre de la formation Baloise Trek Lions, a-t-elle annoncé mercredi. Les deux parties ont mis fin à leur collaboration d’un « commun accord ».

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

L’ancien champion de Belgique de cyclo-cross, 28 ans a subi un contrôle antidopage positif au letrozole, un produit interdit. Aerts a immédiatement demandé l’analyse de l’échantillon B. Le résultat de celle-ci n’est toujours pas encore connu.  « Nous commençons malheureusement la saison sans Toon Aerts et cela a tout à voir avec le fait qu’il n’y a toujours pas de réponse définitive de l’UCI », a communiqué Baloise Trek Lions. « Pour mémoire : nous avons toujours cru Toon et sa défense, nous avons eu accès aux résultats de son enquête et nous les trouvons crédibles. Mais jusqu’à aujourd’hui, malheureusement, l’UCI n’a toujours pas pris une position définitive. Dans ces circonstances, il n’est ni souhaitable pour l’équipe ni pour Toon lui-même de commencer. Que cela continue à s’éterniser est pernicieux pour Toon et pour toute l’équipe par conséquence. »