Quels scénarios possibles de qualification dans les groupes A et B, ceux des Pays-Bas et l’Angleterre ?

L'Angleterre d'Harry Kane et de Jude Bellingham tentera de décrocher sa qualification pour les 1/8e de finale contre leurs voisins gallois. (Photo by Marc Atkins/Getty Images)

Si le Qatar a déjà acté son élimination, aucun des cinq autres pays n’a déjà été en mesure de valider son billet pour les 1/8e de finale. Que devront faire les Pays-Bas, Sénégal, Equateur, Angleterre, Etats-Unis, pays de Galles et Iran pour espérer sortir qualifiés de leur poule ?

Les Pays-Bas et l’Angleterre sont bien placés pour se qualifier en huitièmes de finale du Mondial mais l’Equateur, le Sénégal, l’Iran et les États-Unis en rêvent. Voici les différents scénarios possibles dans les groupes A et B dont les derniers matches seront disputés mardi.

Groupe A

Pays-Bas, Equateur et Sénégal peuvent se qualifier, le Qatar est éliminé. Après leur victoire contre le Sénégal (2-0) et un nul face à l’Équateur (1-1), les Pays-Bas (4 points, 1er) n’ont besoin que d’un nul contre le Qatar. Ils peuvent même se permettre une improbable défaite si les Équatoriens battent le Sénégal.

L’Équateur (4 points, 2e) se qualifiera en cas de succès ou de nul contre le Sénégal. Voire de défaite si les Qataris battent les Néerlandais sur un plus gros score.

Cody Gakpo et les Oranje pourraient se contenter d’un partage contre le Qatar pour accéder aux 1/8e de finale. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images via Getty Images)

La défaite est interdite pour le Sénégalais (3 points, 3e). Un nul pourrait les qualifier, mais à la condition très improbable que les Pays-Bas soient battus par le Qatar par plus d’un but d’écart.

Pour la première place du groupe: Les Pays-Bas et l’Equateur sont en pole. Si l’Équateur et les Pays-Bas l’emportent, elle sera pour l’équipe, qui réussira le score le plus large. Plus difficile d’en rêver pour le Sénégal: il lui faudrait gagner et tabler sur un nul ou une défaite des Pays-Bas.

Groupe B

En théorie, toutes les équipes peuvent se qualifier. L’Angleterre (4 points, 1er) est la mieux placée avec une différence de buts très favorable grâce à sa démonstration contre l’Iran (6-2). Une victoire ou un nul contre les Gallois (1 point, 4e) les qualifieraient à coup sûr. Une défaite de moins de quatre buts d’écart serait également suffisante.

Les Dragons doivent non seulement l’emporter, mais aussi espérer un nul dans l’autre rencontre. Sauf à battre l’Angleterre sur un score fleuve, avec quatre buts d’écart.

Grâce à son succès sur le pays de Galles (2-0), l’Iran (3 points, 2e) a son destin en mains. S’ils battent les États-Unis (2 points, 3e), les Iraniens seront en huitièmes pour la première fois de leur histoire. Un nul les qualifierait aussi si l’Angleterre n’est pas battue par le pays de Galles.

Pas d’arithmétique possible pour les Américains qui doivent gagner pour avoir le droit de voir les 1/8e de finale. (Photo by Simon Bruty/Anychance/Getty Images)

En revanche, la défaite est interdite. Pour les Américains, pas d’arithmétique compliquée: seule une victoire sur l’Iran les qualifie. – La première place: là encore, théoriquement, tout le monde peut l’accrocher Si elle gagne, l’Angleterre s’en emparera et un nul lui suffira si l’Iran ne l’emporte pas.