Coupe du monde 2022: les Pays-Bas, le Sénégal, l’Angleterre et les Etats-Unis se qualifient pour les 1/8e de finale

L'Angleterre et les Pays-Bas joueront les 1/8e de finale de la Coupe du monde. © Getty images

Dans le groupe A, grosse désillusion pour l’Equateur qui avait laissé une si belle impression au cours des deux premières journées. Le Qatar finira son premier tournoi mondial avec un zéro pointé historique. Dans le groupe B, l’Angleterre remporte le groupe grâce à sa victoire face au pays de Galles. Les Américains devaient gagner contre l’Iran pour passer. Mission accomplie grâce à Christian Pulisic.

Groupe A: Gakpo porte encore les Pays-Bas et le Sénégal vient à bout d’un Equateur à bout de souffle

Les Pays-Bas ont validé leur ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football après leur victoire 2-0 contre le Qatar pour la 3e et dernière journée du groupe A. Les ‘Oranje‘ profitent de ce succès pour terminer en tête du groupe devant le Sénégal qui a disposé de l’Équateur (1-2) dans l’autre match du groupe.

Dominateurs, les Pays-Bas ont dû se montrer patients avant d’ouvrir le score. La délivrance est finalement venue des pieds de Cody Gakpo. Le joueur du PSV Eindhoven a conclu un mouvement collectif d’une frappe à l’entrée du grand rectangle pour inscrire son troisième but du tournoi (26e). En contrôle de la rencontre, les ‘Oranje‘ ont doublé la mise peu après le repos. Après une frappe de Depay détournée par Meshaal Barsham, Frenkie de Jong a profité du laxisme des défenseurs qatariens pour pousser le cuir au fond (49e). Steven Berghuis a ensuite pensé donner trois buts d’avance aux Néerlandais mais le but a été annulé après une intervention du VAR pour une faute de main de Gakpo au début de la phase (68e). Les Pays-Bas ont ensuite géré leur avance pour s’imposer.

Kalidou Koulibaly a marqué le but de la victoire et de la qualification pour le Sénégal. (Photo by Clive Mason/Getty Images)

L’Équateur pouvait se contenter d’un partage alors que le Sénégal devait s’imposer. Les Lions mettaient la pression sur le but équatorien en début de rencontre. Idrissa Gueye manquait le cadre en excellente position (3e) puis Boulaye Dia croisait trop sa frappe (8e).
Juste avant la pause, le Sénégal héritait d’un penalty pour une poussée de Piero Hincapie sur Ismaila Sarr. Ce dernier se faisait justice lui-même (0-1, 44e).

En seconde période, Jose Cifuentes alertait Edouard Mendy (48e). À la 68e minute, Felix Torres prolongeait un corner de la droite vers le second poteau où Moises Caicedo envoyait le ballon au fond des filets (1-1, 68e)

Le Sénégal reprenait les commandes à peine deux minutes plus tard. Après un coup franc excentré de Gana Gueye, Kalidou Koulibaly reprenait de volée un ballon mal dégagé par la défense (1-2, 70e).
La réaction équatorienne passait par un tir de Diego Palacios capté par Mendy (76e). Boulaye Dia trouvait, lui, le filet latéral (82e).

Le Sénégal rejoint les huitièmes de finale du Mondial pour la deuxième fois de son histoire, après 2002. Cette année-là, avec l’actuel sélectionneur Aliou Cissé comme capitaine, les Lions avaient atteint les quarts de finale.

Les Oranje s’assurent la tête du groupe A avec 7 points, un de plus que le Sénégal. l’Équateur, termine 3e avec 4 points. Déjà éliminé avant ce dernier match, le Qatar quitte son Mondial avec 0 point. Le Qatar devient le premier pays hôte d’un Mondial à ne pas prendre le moindre point. En huitièmes de finale, les Pays-Bas affronteront le deuxième du groupe B et le Sénégal le vainqueur du groupe B qui rendra son verdict mardi soir avec pays de Galles-Angleterre et Iran-États-Unis. Les deux rencontres débuteront à 20h00 heure belge.

Groupe B: l’Angleterre émerge en deuxième mi-temps, les Etats-Unis remplissent leur contrat contre l’Iran

L’Angleterre et les États-Unis se sont qualifiés pour les 8es de finale de la Coupe du monde de football mardi au Qatar.

Les Three Lions ont marqué à trois reprises après la pause, via Marcus Rashford (50e, 68e) et Phil Foden (51e), pour terminer premiers du groupe B de ce Mondial 2022. Les Anglais défieront le Sénégal dimanche (20h) en huitièmes de finale

Malgré la titularisation de Phil Foden, une première au Qatar pour le feu follet de Manchester City, le premier acte s’est résumé à deux tirs cadrés anglais et une équipe galloise très peu en vue. Après quarante-cinq minutes insipides et peu rythmées, le match s’est emballé en deux minutes à peine. Alors que Rob Page, visiblement mécontent du rendement offensif de son équipe, a remplacé Gareth Bale par Brennan Johson, ce sont les Three Lions qui ont mordu à deux reprises les Dragons. L’attaquant de Manchester United Marcus Rashford a débloqué la situation sur un magnifique coup franc à distance (0-1, 50e) avant que Phil Foden, très bien servi par son capitaine Harry Kane, ne fête sa première titularisation en Coupe du monde par un but (0-2, 51e). Visiblement résignés, les Gallois n’ont jamais été capables d’inverser la tendance. Pire, les vice-champions d’Europe ont ajouté un troisième but. Rashford a inscrit son troisième but au Qatar d’un tir du gauche sur lequel Danny Ward n’est pas exempt de tout reproche (0-3, 68e).

Christian Pulisic a marqué le but de la victoire et de la qualification pour les Américains . (Photo by Brad Smith/ISI Photos/Getty Images)

Les États-Unis ont de leur côté passé le cap de l’Iran 1 à 0 sur un but de Christian Pulisic à la 38e minute.

L’équipe de Gareth Southgate termine invaincue cette phase de groupes. Avec sept points, elle devance les Etats-Unis (5 pts), qui ont battu l’Iran 1 à 0, les Iraniens (3 pts) et le pays de Galles (1 pt).

Pour une place en quarts de finale, l’équipe américaine jouera contre les Pays-Bas, vainqueur du groupe A samedi (16h00 belges) et l’Angleterre, qui termine en tête du groupe, affrontera le Sénégal (2e du groupe A) dimanche à 20h00.