Steffi Graf prête à voir son record « bientôt » égalé par Serena Williams

© AFP

L’ex-gloire du tennis Steffi Graf n’a aucun doute: Serena Williams égalera sous peu son record de 22 titres du Grand Chelem, et l’Allemande aborde cette perspective sereinement, sans nostalgie aucune.

La N°1 mondiale qui, à 34 ans, a remporté 21 titres du Grand Chelem, a échoué tout près du but à Melbourne en janvier, battue en finale de l’Open d’Australie par Angelique Kerber, une compatriote de Graf. Mais selon cette dernière, ce n’est que partie remise.

« Je suis convaincue qu’elle va (battre mon record) », a déclaré l’ancienne joueuse dans une interview accordée à l’AFP à Tokyo. « Honnêtement, nous pensons tous qu’elle en est capable et qu’elle y parviendra bientôt. »

« Ai-je accepté l’idée ? », s’amuse l’Allemande âgée de 46 ans, qui a dominé le tennis féminin mondial de la fin des années 1980 à la fin des années 1990.

« J’ai tout donné au tennis et je suis très heureuse de ce que j’ai accompli », souligne-t-elle. « Je suis un peu (ce que Serena Williams fait) et je suis heureuse pour elle. Cela ne m’enlève rien, je suis complètement à l’aise » avec sa performance.

Graf, qui vit aujourd’hui à Las Vegas avec son mari André Agassi et leurs deux enfants, a notamment réussi en 1988 la prouesse suprême: le Grand Chelem sur l’année calendaire, qu’elle est la seule à avoir réalisé avec l’Américaine Maureen Connolly (1953) et l’Australienne Margaret Smith Court (1970).

Graf, présente cette semaine à Tokyo pour promouvoir un tournoi junior organisé sous la houlette de Roland-Garros, a par ailleurs refusé de s’exprimer sur l’affaire de contrôle positif qui touche la Russe Maria Sharapova.