Roger Federer: « J’ai essayé de revenir mais il y avait une limite à ce que je pouvais faire »

Roger Federer à l'entraînement lors de la Laver Cup. (Photo by Julian Finney/Getty Images for Laver Cup)
/ /

Le champion suisse a annoncé qu’il devrait normalement disputé un match en double vendredi. Il explique aussi à quel moment, il a compris qu’un retour au haut niveau n’était plus possible.

La légende suisse du tennis Roger Federer a indiqué mercredi avoir « rapidement compris que c’était fini » après le résultat décevant d’examens de son genou droit, opéré à plusieurs reprises, il y a quelques mois: « j’ai arrêté de croire » à un retour, a-t-il expliqué à la BBC.

« Je savais que j’étais sur un fil déjà l’an dernier, même si j’ai joué Wimbledon », a déclaré la star, qui a subi trois opérations au genou droit depuis cette participation à l’édition 2021 du tournoi londonien. « J’ai essayé de revenir mais il y avait une limite à ce que je pouvais faire. Et j’ai arrêté d’y croire, pour être honnête », a-t-il poursuivi.

Le Suisse aux vingt titres du Grand chelem a précisé que le tournant avait eu lieu à la lecture des résultats d’un scanner de son genou droit, il y a quelques mois, qui « n’étaient pas ce qu’on espérait ». « Très vite, on a compris que c’était fini. Alors la question est devenue: comment on l’annonce, et quand? », a-t-il déclaré.

« Ces quelques semaines ont été intenses émotionnellement, à tenter de trouver les mots justes, pour qu’ils reflètent mes sentiments et remercier toutes les personnes qui m’ont aidé durant mon parcours », a encore souligné le joueur de 41 ans.

Roger Federer n’a pas joué depuis plus d’un an et a annoncé jeudi dernier qu’il prendrait sa retraite après une ultime représentation lors de la Laver Cup, une compétition qu’il a suscitée et dont l’édition 2022 se déroule cette fin de semaine à Londres.

Roger Federer a retrouvé Novak Djokovic lors de la Laver Cup. (Photo by Julian Finney/Getty Images for Laver Cup)

Pas de match en simple mais un double pour ses adieux ?

Le Suisse n’y disputera pas de match en simple. La légende du tennis, 41 ans, l’a déclaré mardi lors d’une interview à l’agence de presse suisse ATS. « Avec le format de la Laver Cup, je pense que je jouerai le double vendredi soir », a expliqué Federer.

Le Suisse a donc demandé au capitaine de l’équipe, Björn Borg, si cela lui convenait. « Il m’a dit que c’était déjà un rêve de me revoir sur un court de tennis. Je vais essayer. En fait, j’ai été agréablement surpris pas mon niveau », a déclaré Federer, qui s’est entraîné lundi et mardi avec le Grec Stefanos Tsitsipas. Le Suisse aux 103 titres, dont 20 en Grand Chelem, n’a plus joué de match depuis son élimination en quart de finale de Wimbledon en 2021.

La Laver Cup, dont la cinquième édition se déroulera du 23 au 25 septembre à Londres, opposera une équipe Europe à une équipe Monde. Chacun des trois jours du tournoi comprendra trois simples et un double. Outre Federer et Tsitsipas, le détenteur du record de victoires en Grand Chelem Rafael Nadal (Espagne), Novak Djokovic (Serbie), Casper Ruud (Norvège) et Andy Murray (Grande-Bretagne) représenteront l’Europe.  L’équipe Monde se composera de Felix Auger-Aliassime (Canada), Diego Schwartzman (Argentine), Taylor Fritz (Etats-Unis), Alex de Minaur (Australie), Frances Tiafoe (Etats-Unis) et Jack Sock (Etats-Unis).