Roger Federer: 41 chiffres pour résumer une carrière exceptionnelle

Roger Federer avec son dernier trophée en Grand Chelem. (Photo by Visionhaus/Corbis via Getty Images)

A 41 ans, Roger Federer va mettre fin à son illustre carrière. Une carrière professionnelle qui a commencé, entre autres, par un duel perdu en Coupe Davis en Belgique, mais au cours de laquelle il a ensuite accumulé de nombreux records. Jusqu’à ce que le Roi Roger devienne le GOAT du tennis masculin, le plus grand de tous les temps (pour beaucoup, en tout cas). Résumé d’une carrière exceptionnelle en 41 chiffres.

49

Le nombre de jours qui séparent les dates de naissance de Roger Federer (8 août) et de Serena Williams (26 septembre) en 1981. Les deux légendes de la petite balle jaune auront effectué leurs adieux quasiment au même moment. Queen Serena aura rangé ses raquettes à domicile lors de l’US Open. Ce ne sera pas un Grand Chelem pour Federer qui en fera de même la semaine prochaine à la Laver Cup.

9

Le nombre de Belges à s’être frotté au champion suisse : David Goffin, Ruben Bemelmans, Steve Darcis, Olivier et Christophe Rochus, Kristof Vliegen, Xavier Malisse, Filip Dewulf et Christophe Van Garsse.

Seuls Goffin, Van Garsse et Malisse ont réussi à gagner contre Federer. Celle du premier est évidemment la plus remarquable puisque c’était en 2017 lors de la demi-finale des ATP Masters Finals. Van Garsse et Malisse ont pris le meilleur sur le Suisse, alors âgé de presque 18 ans, lors d’une rencontre de Coupe Davis opposant les deux pays, au Primerose Club de Bruxelles. C’était en juillet 1999 et cela demeure la seule fois que les Suisses ont affronté les Belges dans notre pays.

1998

S’il n’a pas souvent joué en double au cours de sa carrière, Federer s’est néanmoins offert un tournoi du Grand Chelem dans la discipline. C’était lors du tournoi juniors de Wimbledon où il était associé à un compatriote : Olivier Rochus.

23

Ce sont presque autant d’années qui se sont écoulées entre son premier match gagné sur le circuit ATP (en septembre 1998, au premier tour du tournoi de Toulouse, contre Guillaume Raoux) et sa toute dernière victoire (juillet 2021, au quatrième tour de Wimbledon contre Lorenzo Sonego).

2001

C’est l’année où le Fed Express a remporté son premier titre ATP, le tournoi en salle de Milan, où il a battu Julien Boutter en finale, le 29 janvier.

Au début du mois, en compagnie de l’autre grande star suisse de la petite balle jaune, Martina Hingis, il avait remporté la Hopman Cup, un tournoi de début de saison disputé par paires mixtes.

103

C’est nombre de tournois ATP remportés par Roger Federer au cours de sa carrière. Il n’aura finalement pas réussi à détrôner le détenteur du record, l’Américain Jimmy Connors. Ses titres acquis sur surface dure (71) et sur le gazon (19) sont cependant des records dans l’ère open.

1251

C’est le nombre de matches que Federer a gagnés sur le circuit ATP. Il a en contre-partie subi 275 défaites. Ce qui lui fait donc un pourcentage global de victoires de 82 %.

Dans les Grands Chelems, son taux de victoire est de 86 % (369 victoires, 60 défaites). Rafael Nadal (88,2 %) et Novak Djokovic (87,7 %) font toutefois mieux.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

20

Son nombre de titres de Grand Chelem en simple : six à l’Open d’Australie, un à Roland Garros, huit à Wimbledon et cinq à l’US Open. Seuls Nadal (22) et Djokovic (21) en comptent davantage.

27

C’est le nombre d’années auxquelles il faut ajouter 9 mois et 30 jours qu’avait Federer lorsqu’il a remporté son premier titre à Roland Garros en 2009. Il a ainsi complété son Grand Chelem personnel (gagner les quatre tournois).

Seul Nadal était encore plus jeune lorsqu’il a accroché les quatre grands chelems à son tableau de chasse (24 ans, 3 mois et 10 jours).

5

Dans les autres tournois du Grand Chelem, il a au moins remporté ce nombre de titres (Open d’Australie, Wimbledon et US Open). C’est une performance unique, car Djokovic reste pour l’instant bloqué à trois victoires à l’US Open et deux à Roland Garros. Nadal n’a été le meilleur « que » deux fois à l’Open d’Australie et à Wimbledon.

2×5

Federer est le seul joueur à avoir remporté cinq fois de suite deux grands chelems différents (Wimbledon, 2003 et 2007 et l’US Open, 2004 et 2008).

3

Le nombre de fois (en 2006, 2007 et 2009) où il a atteint les finales des quatre grands chelems en une seule année. Seuls Rod Laver et Novak Djokovic y sont parvenus, mais pas trois fois.

48 et 46

C’est le nombre de fois où Federer a atteint les quarts de finale et les demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem. Aucun joueur de tennis n’a jamais fait mieux.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

36 et 24

Sa série de 36 quarts de finale et de 24 demi-finales consécutives, répartie sur une période de neuf ans, est encore plus marquante.

2

C’est le nombre de fois depuis l’édition 2004 de Wimbledon (jusqu’à la fin de sa carrière) où Federer a été éliminé lors des trois premiers tours d’un tournoi du grand chelem. Sur 182 matchs disputés…

Il a connu la défaite au deuxième tour de Wimbledon en 2013 (contre Sergiy Stakhovsky) et au troisième tour de l’Open d’Australie en 2015 (contre Andreas Seppi).

10

C’est le nombre de finales de Grand Chelem consécutives que Federer, dans sa période d’apogée absolue, a disputées entre Wimbledon 2005 et l’US Open 2007. Il en a remporté huit.

La deuxième plus longue série est de six finales consécutives. Trois joueurs y sont parvenus (Djokovic, Björn Borg et Connors).

18

Entre Wimbledon 2005 et l’Open d’Australie 2010, il a même atteint la finale 18 fois sur 19. La seule exception a été l’Open d’Australie en 2008 où le Suisse avait subi la loi de Djokovic. Il avait avancé l’excuse qu’il luttait contre une mononucléose.

369

C’est le nombre de matches en Grand Chelem que Federer a gagnés au cours de sa carrière. C’est plus qu’aucun autre homme ou femme dans l’histoire. Serena Williams le suit avec 367, Novak Djokovic avec 334 et Rafael Nadal avec 313.

40

La plus longue série de victoires en Grand Chelem de Roger Federer. Il a réalisé cette performance à deux reprises dans sa carrière : à Wimbledon, entre 2003 et 2008, et à l’US Open, entre 2004 et 2009.

Seul Bjorn Bjorg a fait mieux puisqu’il a décroché 41 victoires consécutives à Wimbledon, entre 1976 et 1981.

65 et 56

La plus longue série de matchs gagnés par Federer sur gazon et sur surface dure. Les deux sont des records.

41

Sa plus longue série de victoires, en termes de matches, tous tournois confondus, entre l’US Open 2006 et Indian Wells 2007. Parmi les « trois grands », Djokovic a réalisé une série encore plus longue avec 43 succès.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

105 et 102

C’est le nombre de victoires de Federer à Wimbledon et à l’Open d’Australie. Personne n’a jamais fait mieux.

194

Le nombre de matchs, entre juin 2004 et août 2006, dans lesquels Federer a gagné au moins un set. Il en a remporté 184, ce qui lui a permis de remporter 25 titres en 35 tournois, dont six tournois du Grand Chelem.

94

Le pourcentage de victoires de Federer sur les années 2004, 2005 et 2006. Il n’a seulement connu que 15 défaites en 262 matches. Il a remporté 34 titres en 49 tournois, dont huit tournois du Grand Chelem. Aucun joueur n’a jamais été aussi dominant sur une période de trois ans.

10

Le nombre de fois où Roger Federer a remonté un retard de deux sets pour finalement l’emporter. Aucun joueur n’a jamais fait mieux.

24

C’est le nombre de fois où il a gagné un match après avoir dû négocier une balle de match. Par deux fois, Federer a même sauvé sept balles de match. C’était en 2003 contre Scott Draper et en 2020 contre Tennys Sandgren.

23-27 et 16-24

Son rapport victoires entre victoires défaites contre Novak Djokovic et Rafael Nadal, les deux autres membres du Big Three. Il n’en domine aucun des deux.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

3

Tant de joueurs ont battu Federer en finale d’un grand chelem : Djokovic, Nadal et Juan Manuel Del Potro (l’Argentin à l’US Open 2009).

10

C’est le nombre de fois où le Suisse a remporté les tournois de Bâle (devant son propre public, en indoor sur dur) et de Halle (sur herbe). Aucun joueur n’a jamais réussi cela lors de tournois avec deux surfaces différentes. Le maestro suisse est également le seul joueur de tennis à avoir remporté au moins 10 victoires en tournoi sur chaque surface.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

5

C’est le nombre de fois où Roger Federer a été élu Sportif mondial de l’année par Laureus.

2

Les médailles olympiques que le Suisse a dans sa vitrine à trophées : l’or en double (2008) et l’argent en simple (2012).

6

C’est le nombre de fois où Federer a remporté la finale des Masters ATP. C’est le recordman de victoires dans ce tournoi.

310

Le nombre de semaines pendant lesquelles il a été numéro un mondial, dont un record de 237 semaines consécutives entre 2004 et 2008. En comparaison, la deuxième plus longue série, celle de Jimmy Connors, ne compte que 160 semaines.

750

Federer détient également le record du nombre de semaines passées dans le top 10 ATP (968) et dans le top 3 ATP (750).

0

C’est le nombre de sets perdus par Federer lors de sa victoire à l’Open d’Australie en 2007, devenant ainsi le premier joueur à y parvenir depuis Bjorn Borg en 1980. Il a ensuite répété cet exploit à Wimbledon lors de l’édition 2017.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

0

Le nombre de fois où Federer a dû abandonner un match au cours de sa carrière.

36

L’âge qu’il avait, plus 320 jours, quand il fut numéro 1 mondial pour la dernière fois de sa carrière. C’était le 18 juin 2018 et il était le joueur plus âgé de tous les temps à occuper cette place sur le trône du tennis mondial.

14

C’était 14 ans après que le Suisse ait pris la tête du classement ATP.

39

L’âge auquel Roger Federer aura disputé les quarts de finale de Wimbledon en juillet 2021, à l’issue de son tout dernier match ATP. Une défaite 6-3, 7-6, 6-0 contre le Polonais Hubert Hurkacz.

97

C’est la position à laquelle il est apparu la dernière fois au classement ATP, le 27 juin 2022. Après cela, tous ses points acquis à Wimbledon 2021 sont tombés, et il n’était plus classé.

130.594.339

C’est le montant en dollars des gains remportés par Roger Federer tout au long de sa carrière.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici