Open d’Australie: Djokovic et Azarenka retrouvent le dernier carré, des invités surprises chez les hommes et les dames

Novak Djokovic et Victoria Azarenka, lors du tirage au sort de l'Open d'Australie 2014, alors qu'ils venaient de remporter l'édition précédente. Si le Serbe en a encore remporté, 5 par la suite, la Bélarusse n'a plus atteint le dernier carré jusqu'à cette année. (Photo by Graham Denholm/Getty Images)

Absent l’an dernier du tournoi en raison de son statut de non-vacciné, Novak Djokovic a retrouvé le dernier carré à Melbourne et ambitionnera de s’imposer pour la 10e fois de sa carrière en Australie. Dix ans après son dernier sacre, Victoria Azarenka pourrait de nouveau triompher lors de la première levée du Grand Chelem où Tommy Paul, chez les messieurs et Magda Linette, chez les dames, sont les invités surprises de cette édition 2022.

Novak Djokovic (ATP 5/N.4) a validé le dernier billet pour les demii-finales de l’Open d’Australie en écartant en trois sets 6-1, 6-2, 6-4 et 2h03 de jeu le Russe Andrey Rublev (ATP 6/N.5) en quarts de finale du premier tournoi du Grand Chelem de la saison, mercredi à Melbourne.

Le Serbe, qui n’a concédé qu’un set depuis le début du tournoi, est en quête d’un 10e sacre à Melbourne et d’un 22e en Grand Chelem, ce qui lui permettrait d’égaler le record de l’Espagnol Rafael Nadal, tenant du titre à Melbourne. Il se retrouve pour la dixième fois dans le dernier carré d’un tournoi qu’il retrouve un an après avoir été expulsé du pays pour cause de non-vaccination contre le Covid-19.

Notons enfin que le Djoker a réalisé une série de 26 victoires consécutives à l’Australian Open. L’Américain André Agassi avait réussi pareille série entre 2000 et 2004 avec trois succès finaux et une élimination en 1/2 finale des oeuvres de Marat Safin la dernière année.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Tommy Paul, une non-tête de série qui n’en a éliminé aucune

En demi-finales, Djokovic affrontera l’invité-surprise de ce dernier carré, l’Américain Tommy Paul (ATP 35). Celui-ci s’est qualifié plus tôt dans la journée en battant mercredi son jeune compatriote Ben Shelton (ATP 89), 20 ans et débutant à Melbourne, 7-6 (8/6), 6-3, 5-7, 6-4. Tommy Paul, 25 ans, dont le meilleur résultat en Grand Chelem était jusqu’ici un 8e de finale à Wimbledon l’an dernier, disputait son premier quart de finale en Grand Chelem. L’autre demi-finale opposera le Russe Karen Khachanov (ATP 20/N.18) au Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 4/N.3).

Linette, la Polonaise qu’on attendait pas

La Polonaise Magda Linette, 45e mondiale, s’est qualifiée pour les demi-finales de l’Open d’Australie en battant la Tchèque Karolina Pliskova (31e) 6-3, 7-5, mercredi à Melbourne.

Linette, qui n’avait jamais dépassé le troisième tour en Grand Chelem, affrontera jeudi la Bélarusse Aryna Sabalenka (5e) ou la Croate Donna Vekic (64e) pour une place en finale.

La Pologne comptait sur Iga Swiatek, mais c’est finalement Magda Linette qui est la star polonaise de cet Open d’Australie. (Photo by Andy Cheung/Getty Images)

De son côté, Victoria Azarenka va retrouver les demi-finales de l’Open d’Australie de tennis dix ans après son deuxième et dernier succès. La Bélarusse, 24e joueuse mondiale et tête de série N.24, a pris la mesure 6-4, 6-1 de l’Américaine Jessica Pegula (WTA 3/N.3), mardi, en quarts de finale, à Melbourne. La rencontre a duré 1 heure et 37 minutes.

Azarenka prenait directement le large dans le premier set (3-0). Elle manquait deux balles de set à 5-2 et deux autres à 5-3 sur son service avant d’empocher la première manche. Dans le deuxième set, la Bélarusse réalisait à nouveau un break rapide (2-0). Pegula débreakait dans la foulée, mais Azarenka reprenait aussitôt le large et ne perdait plus le moindre jeu. « Je savais dès le début que ce serait difficile et qu’elle saisirait toutes ses chances. J’ai parfaitement exécuté mon plan de jeu et je suis heureuse d’être en demies », a commenté Azarenka après la rencontre. « L’an dernier, mon tennis n’était pas mauvais, mais je n’étais pas là mentalement. J’étais anxieuse, hésitante. Alors j’ai beaucoup travaillé sur le mental ».

Azarenka, 33 ans, a remporté l’Open d’Australie en 2012 et 2013. Elle n’avait plus atteint le dernier carré à Melbourne depuis. Après avoir mis sa carrière entre parenthèses à la suite de la naissance de son fils, en 2017, elle avait atteint la finale de l’US Open pour la troisième fois de sa carrière en 2020.  Azarenka rencontrera pour une place en finale la Kazakhe Elena Rybakina, victorieuse, plus tôt dans la journée, de la Lettonne Jelena Ostapenko, 6-4, 6-2.

Après les éliminations de la N.1 mondiale Iga Swiatek en huitièmes de finale et de la N.2 Ons Jabeur au deuxième tour, Pegula, 28 ans, était la joueuse la mieux classée encore en lice à Melbourne. L’Américaine manque une première qualification en demi-finale d’un Grand Chelem.