Novak Djokovic « très très heureux » après son retour victorieux

Novak Djokovic © AFP

Le Serbe Novak Djokovic s’est déclaré « très très heureux » après son match de rentrée, après six mois d’absence, qu’il a remporté facilement 6-1, 6-4 face à un Dominic Thiem (QTP 5) mercredi à Melbourne dans le cadre du Kooyong Classic.

« Je ne veux pas être trop confiant, mais je suis très très heureux de la manière dont ça s’est déroulé aujourd’hui », a déclaré Djokovic, qui a régné sans partage sur le tennis mondial d’août 2014 à novembre 2016.

« Je me sens très bien », a ajouté l’ancien N.1 mondial après sa victoire, certes obtenue dans un tournoi sans enjeu et face à un Autrichien fraîchement arrivé et à peine rétabli d’un virus l’ayant contraint à déclarer forfait vendredi dernier avant sa demi-finale à Doha.

« J’étais impatient de rentrer sur le court », a poursuivi « Djoko » qui, blessé au coude, n’avait plus joué depuis son quart de finale perdu contre le Tchèque Tomas Berdych en juillet dernier.

« J’avais en face de moi un adversaire de valeur, un bon test pour moi pour savoir où j’en suis. Ca a bien marché », s’est néanmoins réjoui le Serbe, 30 ans et vainqueur de 12 tournois du Grand Chelem.

« Je ne savais pas comment ça allait se passer3m dit Djokovic 0 propos de son coude. 3J’ai la chance d’être ici, j’espère que tout ira bien dans les quatre/cinq prochains jours et que je serais prêt pour l’Open » d’Australie (15-28 janvier), a ajouté un champion aujourd’hui redescendu à la 14e place mondiale, qui a déjà remporté six fois cette première levée du Grand Chelem.

« Je ne dirais pas que je suis à 100%, je ne pourrais le dire que quand j’aurais les sensations d’un véritable tournoi. L’idéal aurait été que je dispute un autre tournoi avant le début de l’Open » d’Australie, a cependant nuancé celui qui a joué contre Thiem avec un bandage à un coude encore douloureux la semaine dernière, ce qui l’avait contraint à faire l’impasse sur les tournois d’Abou Dhabi et de Doha.