Sebastian Vettel retraité de la F1 après ce week-end: « C’est vrai que je me sens un peu différent aujourd’hui déjà »

Sebastian Vettel va effectuer ses derniers tours de piste à Abu Dhabi. (Photo by Rudy Carezzevoli/Getty Images)
/ /

Après quinze années sur les circuits et quatre titres de champion du monde, celui qu’on surnommait « Baby Schum » à ses débuts va se retirer au terme du dernier Grand Prix de la saison. Le septuple champion du monde Lewis Hamilton le voit cependant revenir un jour dans le grand cirque de la F1.

L’Allemand Sebastian Vettel va prendre sa retraite après quinze années en Formule 1 au soir du Grand Prix d’Abou Dhabi, 22e et dernière manche du championnat 2022. Le quadruple champion du monde avec Red Bull (2010, 2011, 2012, 2013) n’affiche aucun regret au terme d’une ultime saison décevante avec Aston Martin.

« Je me sens bien », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse jeudi, avant le Grand Prix d’Abou Dhabi, le 299e de sa carrière. « Je pense que c’est difficile d’une certaine manière à saisir, mais je suis conscient de ce qui se passe et j’en suis heureux, autant que je puisse l’être. C’est vrai que je me sens un peu différent aujourd’hui déjà ». A 35 ans, Vettel est plus jeune que ses collègues champions du monde Fernando Alonso (41 ans) et Lewis Hamilton (37 ans), qui continueront à rouler en Formule 1, l’Espagnol reprenant d’ailleurs sa place chez Aston Martin en 2023. Alonso, double champion (2005, 2006), a aussi quitté la F1 en 2018 avant de revenir en 2021.

Hamilton pense que Vettel reviendra comme Lauda, Prost, Schumacher ou Alonso

Hamilton, titré à sept reprises, pense que l’Allemand pourrait faire de même. « Tu vas probablement revenir », a-t-il dit à Vettel assis à ses côtés. « Nous voyons d’autres pilotes revenir, alors je suis assis ici en acceptant en quelque sorte que ce soit ta dernière course, mais tu reviendras. La Formule 1 a une façon de vous attirer de nouveau, nous l’avons remarqué chez tant d’autres pilotes. »

Parmi les comebacks notables de champions du monde, il y a eu celui de Niki Lauda qui a arrêté en 1979 et est revenu en 1982 et a remporté un 3e titre mondial en 1984; celui d’Alain Prost retiré en 1991 et revenu dès 1993 avec son 4e titre mondial à la clé. Celui de Michael Schumacher, parti en 2006 et qui est revenu en 2010, n’a pas été couronné d’autant de succès.