Max Verstappen ne pense pas encore à un second titre mondial qui lui tend les bras: « Nous ne sommes pas pressés »

Max Verstappen lors de son succès à Monza, son onzième en en 16 manches du championnat du monde. (Photo by Dan Istitene - Formula 1/Formula 1 via Getty Images)
/ /

Le Néerlandais pourrait s’assurer d’une deuxième couronne mondiale, dans une ambiance moins rocambolesque que l’an dernier,

Champion du monde en titre, Max Verstappen peut déjà s’assurer du gain d’un deuxième titre mondial de rang à l’issue du Grand Prix de Singapour de Formule 1, la 17e des 22 manches du championnat du monde, dimanche.

Vainqueur de onze des seize Grand Prix déjà disputés, Verstappen compte 335 points au classement des pilotes, soit 116 de plus que le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari). Si le Néerlandais compte 138 points d’avance sur son plus proche poursuivant dimanche à l’issue du Grand Prix, il sera sacré champion du monde. « Je ne pense pas vraiment au championnat. Je veux avant tout passer un bon week-end et nous regardons course par course. Nous ne sommes pas pressés », a réagi le Néerlandais dans un communiqué de son écurie Red Bull.

Après le Grand Prix de Singapour, il restera 138 points à distribuer: cinq fois 26 points pour la victoire avec meilleur tour en course et les 8 points de la victoire de la course sprint du Grand Prix du Brésil. Le natif d’Hasselt sera sacré à Singapour s’il inscrit 22 points de plus que Leclerc, 13 de plus que son équipier mexicain Sergio Perez, 3e du championnat à 125 points de Verstappen, et six de plus que le Britannique George Russell (Mercedes).