Mikaela Shiffrin écrit l’histoire du ski à Kronplatz: « Je ne suis pas sûr qu’il y ait assez de mots pour résumer mes sentiments »

Mikaela Shiffrin a écrit l'histoire du ski féminin ce mardi. (Photo by Alain Grosclaude/Agence Zoom/Getty Images)
/ /

L’Américaine a remporté sa 83e victoire en Coupe du monde en Italie et dépasse ainsi le record de sa compatriote Lindsey Vonn. Shiffrin va à présent s’attaquer au record absolu de victoires en Coupe du monde, détenu par Ingemar Stenmark (86).

L’Américaine Mikaela Shiffrin est devenue la skieuse la plus victorieuse de l’histoire en Coupe du monde féminine de ski alpin grâce à son 83e succès, mardi, au slalom géant de Kronplatz, en Italie. Shiffrin partageait le record avec sa compatriote Lindsey Vonn depuis sa victoire au slalom géant de Kranjska Gora le 8 janvier. Shiffrin s’est imposée devant la Suissesse Lara Gut-Berhami et l’Italienne Federica Brignone.

Désormais seule en tête du classement féminin, Shiffrin va à présent s’attaquer au record absolu de victoires en Coupe du monde, détenu par Ingemar Stenmark. Le Suédois a remporté 86 épreuves entre 1973 et 1989. Shiffrin, 27 ans, a décroché son premier succès lors du slalom d’Are (Suède) le 20 décembre 2012. Son compteur affiche 51 victoires en slalom, 18 en géant, 3 en descente, 5 en super G, 1 en combiné, 3 en ‘city event’ et 2 en slalom parallèle. 

Le palmarès de l’Américaine comprend 4 gros globes de cristal de gagnante de la Coupe du monde (2017, 2018, 2019 et 2022) et 8 petits globes (6 en slalom, 1 en géant et 1 en super G). Elle est aussi double championne olympique et sextuple championne du monde.

« C’est difficile de trouver les mots, je ne suis pas sûr qu’il y en ait pour résumer tous ces sentiments », a confié l’Américaine au micro d’Eurosport après la course.

« Durant toute la journée, c’était stressant », a raconté Shiffrin. « J’étais parfois apaisée, parfois stressée, parfois excitée… Ce sont des longues journées, il y a deux manches à préparer. Il y a beaucoup de tension. Ce n’est pas facile à expliquer. Maintenant il faut en profiter, prendre un grand souffle, bien respirer et se projeter sur demain (pour le deuxième géant, ndlr), car les conditions de la piste sont très bonnes. » Pour décrocher ce record, Shiffrin a dû sortir le grand jeu face à la Suissesse Lara Gut-Behrami, deuxième. L’Américaine a souligné que c’est toute une génération de skieuses de haut niveau qui s’affrontent en ce moment. « C’est incroyable d’être dans cette compétition, vous devez à chaque fois être à la limite tout le temps et vous pouvez finir sur le podium comme cinquième ou dixième. Parfois c’est bon, parfois ça l’est un peu moins. Mon boulot c’est de continuer à pousser. C’est un grand moment de plaisir de faire partie de tout cela. »