Le président du CIO inquiet des conséquences du changement climatique sur les Jeux olympiques d’hiver

Thomas Bach. (Photo by Laurence Griffiths/Getty Images)

D’ici 2050, il pourrait être très compliqué de trouver des sites garantissant un enneigement suffisant et adapté aux exigences des JO d’hiver.

Les conséquences du changement climatique sur les sports d’hiver sont « alarmantes », selon Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO). D’ici 2050, « entre 50 et 60 pour-cent des zones de sport d’hiver en Europe qui étaient considérées comme sûres au niveau de l’enneigement et adaptées aux Jeux Olympiques n’existeraient plus », a déclaré le patron de l’olympisme à l’agence de presse allemande DPA, mercredi.

Sachant cela, ces régions n’investiraient plus dans les sports de neige et de glace, mais miseraient plutôt sur d’autres sources de revenus, comme les randonneurs et les vététistes. Le nombre de sites pouvaient accueillir des Championnats du monde et des Jeux d’hiver se réduirait donc considérablement, craint Bach. Un autre problème est que les hivers vont se raccourcir avec le changement climatique. « Cela soulève la question de savoir combien de temps il reste pour organiser une Coupe du monde, des Championnats du monde, des Jeux Olympiques ou Paralympiques », souligne Bach. Le CIO a récemment reporté à 2024 l’attribution des Jeux d’hiver de 2030, initialement prévue l’année prochaine. Selon l’instance, cette décision est également motivée par le fait que la commission de sélection devait d’abord consulter des experts et des associations sur les conséquences du réchauffement climatique sur les sports d’hiver durables. 

Jusqu’à présent, trois villes ont manifesté leur intérêt pour 2030, à savoir Salt Lake City, Sapporo et Vancouver. Mais Sapporo vient d’annoncer la suspension de la promotion de sa candidature et prévoit d’organiser un sondage à l’échelle nationale pour évaluer le soutien du public après un scandale de corruption lié aux Jeux d’été de Tokyo 2020. Les prochains Jeux d’hiver auront lieu en 2026 à Milan et Cortina d’Ampezzo, en Italie.