Cercle Bruges

Leur avis

Carlos Aviña directeur technique

Tout le monde tend évidemment vers la perfection. Globalement, je suis positif quant aux transferts effectués. Tout le défi consistait à mettre en place une nouvelle défense, puisque nous avions perdu cinq éléments dans ce compartiment. Nous voulions les remplacer par des joueurs multifonctionnels. Sur base des statistiques, je constate que cette ligne a rapidement acquis une certaine stabilité. Nous sommes dans le premier peloton au classement des tirs cadrés concédés. La valeur marchande de Daland a déjà triplé. Utkus est prometteur. Il est devenu international lituanien et il progresse. Comme Popovic, Sousa s’est blessé, mais ils ont malgré tout prouvé leur potentiel. J’ai déjà reçu une proposition d’un club jouant la Ligue des Champions pour notre Brésilien. Nous attendions davantage de Miangue, qui a souffert d’un manque d’assurance.

Je suis convaincu qu’un bel avenir attend Matondo. Rubio est malheureusement arrivé sans préparation et accusait donc un certain retard de condition mais comme Millan, il est source de buts et d’assists. Ils vont être précieux sous la houlette du nouvel entraîneur, Dominik Thalhammer. Celui-ci a la réputation de faire progresser les jeunes joueurs et en outre, il met en place un pressing élevé. C’est un jeu qui comporte des risques, mais nous voulons voir une équipe courageuse et agressive, qui sera une des meilleures de Belgique sur le plan physique.

Jasper Daland - Le défenseur norvégien a déjà justifié le montant de son transfert.
Jasper Daland – Le défenseur norvégien a déjà justifié le montant de son transfert.© BELGAIMAGE

Notre avis

Une fois le maintien assuré in extremis, le Cercle a commis des erreurs de jugement. Les départs de joueurs talentueux ont laissé des traces, comme StrahinjaPavlovic (transféré par Monaco en janvier 2020 du Partizan Belgrade pour dix millions d’euros), JeanMarcelin (venu d’Auxerre pour le même montant) et IkéUgbo (finalement vendu pour 3,5 millions à Genk). En outre, le Cercle a été privé du solide défenseur DavidBates, du latéral droit GiulianBiancone et d’ AnthonyMusaba, qui accélérait le jeu.

Il a déboursé un million pour Daland et le défenseur norvégien vaut son investissement. Tous les autres nouveaux ont quant à eux été loués. Parmi eux, deux joueurs de la Principauté, Utkus, déjà convaincant, et Popovic, qui a bien commencé avant de se blesser. Après une période d’observation et un stage d’adaptation, le précédent staff technique ( YvesVanderhaeghe et ThomasBuffel) les a fait monter dans le noyau A. Miangue commet trop de fautes, Sousa est un défenseur costaud, Matondo s’appuie encore trop sur quelques éclairs, Rubio et Millan ne sont pas assez collectifs.

Depuis sa reprise par l’ASM en 2017, le Cercle Bruges est avant tout une équipe formatrice, mais il doit trop souvent intervenir pendant la trêve hivernale pour sauver sa peau. Ces trois dernières saisons, il a donc successivement terminé treizième, quatorzième et seizième.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici