Van Herck : "Le double peut changer en fonction des résultats de vendredi"

06/04/18 à 08:53 - Mise à jour à 08:53

Source: Belga

Le capitaine de l'équipe belge de Coupe Davis Johan Van Herck l'a dit et répété ces derniers jours : il ne regardera pas le résultat lors du quart de finale de la Coupe Davis qui oppose la Belgique aux super-favoris Américains à partir de vendredi à Nashville. "Je regarderai surtout la façon de jouer et l'attitude de mes joueurs", a-t-il martelé encore jeudi.

Van Herck : "Le double peut changer en fonction des résultats de vendredi"

© BELGA

Joris De Loore (ATP 319) et Ruben Bemelmans (ATP 110) ouvriront le bal lors des deux premiers simples, respectivement face à John Isner (ATP 9) et Sam Querrey (ATP 14). Joran Vliegen et Sander Gille sont pour leur part prévus pour le double de samedi. Mais cela pourrait peut-être changer, a annoncé Van Herck. "Normalement, Joran et Sander doivent jouer mais cela peut changer. Cela dépendra des matches de vendredi. Samedi, ce sera le seul jour où nous aurons deux options."

Johan Van Herck a ensuite rappelé l'attitude à adopter lors de ce duel. "La mentalité est importante. Nous devons être prêts quand nous aurons des occasions, et aussi être capables de s'en créer. Il ne faudra pas se frustrer et accepter le niveau de l'adversaire. Si nous faisons tout cela, je serai content."

Réalistes mais motivés avant d'affronter les Etats-Unis

Privée de ses deux meilleurs joueurs, David Goffin et Steve Darcis, l'équipe belge de Coupe Davis ne part clairement pas favorite du quart de finale de Coupe Davis qui l'opposera à l'équipe américaine. Joris de Loore et Ruben Bemelmans auront en effet fort à faire. "Je prends cela comme une expérience incroyable mais je crois également en un exploit", assure de Loore qui disputera la première rencontre face à Isner , récent vainqueur du Masters 1000 de Miami (23h00 heures belges).

"Ce ne sera pas facile car mon adversaire est en super forme mais je vais me donner à 100%. Je ne devrai pas attendre qu'il fasse des fautes. Au contraire, je devrai accepter ses services puissants. Mon objectif sera d'être concentré sur mon jeu et agressif", a poursuivi le Brugeois de 24 ans qui disputera son troisième match de Coupe Davis en simple.

Ruben Bemelmans est quant à lui plus expérimenté mais sera lui aussi opposé à un gros poisson du circuit dans la deuxième rencontre. Le duel face à Sam Querrey n'effraie pourtant pas le Limbourgeois. "Je crois en l'exploit. Ces quatre derniers mois, j'ai joué à un haut niveau et j'ai été très constant. Ce sera certainement difficile avec son gros service mais je tenterai de jouer de la manière la plus agressive possible. Il est grand donc il devrait être moins mobile que nous. Il faudra donc jouer sur son revers. Je sais que les échanges seront courts et qu'il va m'infliger beaucoup d'aces mais mentalement je suis prêt à l'affronter."

Nos partenaires