Roger et Rafael attendent Serena sur leur planète

19/12/17 à 12:22 - Mise à jour à 12:21

Source: Sportmagazine

Serena Williams a posté sur Instagram, tout récemment, une photo montrant fièrement ses nouvelles pompes de tennis blanches et dorées.

Roger et Rafael attendent Serena sur leur planète

Serena Williams © AFP

L'Américaine, 36 ans, a donné la vie à une fille, Alexis Olympia Ohanian Jr, en septembre dernier, mais cette détentrice de 23 titres en Grand Chelem semble bien décidée à défendre son titre à l'Open d'Australie en janvier. Un nouveau symbole de la rage de gagner, de l'appétit, du besoin de reconnaissance de la soeur de Venus.

Malgré la grossesse de Serena, aucune autre joueuse n'est parvenue à dominer le tennis féminin. Et ce n'est pas rassurant car ça peut vouloir dire qu'après son retrait définitif, il n'y aura personne !

Be excited. Be very excited....

A post shared by Serena Williams (@serenawilliams) on

L'année 2017 a été marquée par la diversité.

Des joueuses de petits pays ont profité de l'absence momentanée de la cadette des soeurs Williams pour rêver en grand. La Lettonne Jelena Ostapenko a remporté Roland Garros à 20 ans, en renversant la situation de façon spectaculaire face à la Roumaine Simona Halep. L'Américaine Sloane Stephens a conquis le plus beau triomphe de sa carrière à l'US Open après une succession de blessures, en battant sa compatriote Madison Keys.

Vu l'absence d'une dominatrice comme Serena Williams, Halep a pu finir l'année comme numéro 1 mondiale. Aussi parce que Venus n'a disputé qu'une quinzaine de tournois. Le grand avantage de cette absence de hiérarchie est que les tournois sont toujours passionnants. On se réjouit aussi du retour de la Russe Maria Sharapova, qui a purgé sa suspension pour dopage. Reste à voir si une fille est en mesure de contrer la mentalité de battante et la puissance physique (surtout au service) de Serena Williams, qui est toujours sur une autre planète.

Chez les hommes, l'année 2017 a de nouveau été dominée par Fedal, lisez Roger Federer et Rafael Nadal. Ils avaient été tous deux rayés des tablettes et des esprits à cause de leurs blessures à répétition, et leur come-back n'en est que plus beau. Ils s'étaient surtout octroyé des plages de repos en 2016 et cela a payé puisqu'ils ont raflé les quatre titres de Grand Chelem en 2017.

L'énergique Espagnol a remporté Roland Garros pour la dixième fois et s'est aussi adjugé l'US Open. Et le Suisse discret a gagné pour la huitième fois à Wimbledon, tandis qu'il avait commencé son année en remportant l'Open d'Australie. Federer en est à 19 titres en Grand Chelem, pour 16 à Nadal. Ils sont ainsi les deux joueurs les plus titrés de l'histoire du tennis masculin.

Nadal a bouclé 2017 à la première place mondiale, avec Federer dans son sillage. Respect !

Frédéric Vanheule

Nos partenaires