" Notre sport est devenu plus complexe. Il ne suffit plus de très bien jouer. "

12/01/17 à 17:39 - Mise à jour à 17:47

Source: Sportmagazine

Rafael Nadal a remporté 14 tournois du Grand Chelem et a ouvert son académie à Majorque l'été dernier. A la veille de l'Open d'Australie (du 16 au 29 janvier), il nous parle de son sport, de son avenir et de ses rêves.

" Notre sport est devenu plus complexe. Il ne suffit plus de très bien jouer. "

Rafael Nadal a remporté 14 titres du Grand Chelem. © AFP

Comment vous sentez-vous le lendemain d'un match en cinq sets ?

NADAL :Je peux vous dire que ça va encore mais tout le monde est fatigué après un tel match, bien sûr.

Vous avez toujours été considéré comme un gladiateur, un battant, alors que Federer a l'image d'un artiste. Vous enviez son élégance et sa légèreté ?

NADAL :J'aimerais posséder les qualités de certains joueurs et certainement celles de Roger mais vous pouvez me croire sur parole : pour réussir, il faut d'autres caractéristiques, comme la force mentale et la capacité à se sortir de situations difficiles.

Les surfaces sont de plus en plus lentes, ce qui augmente la longueur des échanges et la charge physique. Comment vivez-vous ça ?

NADAL :Par le passé aussi, il y avait parfois de longs échanges. La grande différence, c'est qu'on frappe beaucoup plus fort maintenant. Presque tous les joueurs sont capables de faire un point gagnant quelle que soit leur position sur le court et la balle revient donc beaucoup plus vite. Il faut parfois tenter de ralentir le jeu ou varier au dernier moment mais cela peut entraîner des blessures. C'est ça qui est dur physiquement.

Pourtant, les spectateurs aiment les matches rapides et spectaculaires.

NADAL :Mais ils ne veulent pas que le tennis devienne un sport où tout se joue au service ou sur un ou deux échanges bam, bam, bam. Le tennis peut être beau si on comprend la tactique, si on voit que les joueurs ne réagissent pas seulement en fonction d'une situation mais qu'ils construisent le point.

En 2005, vous avez remporté Roland-Garros alors que vous n'aviez que 19 ans. Depuis, plus aucun adolescent n'a réussi à gagner un tournoi du Grand Chelem. Pourquoi n'y a-t-il plus de jeunes stars en tennis ?

NADAL :Notre sport est devenu plus complexe. Il ne suffit plus de très bien jouer. Il faut être constamment en mesure d'avoir un plan B, on ne peut plus se cacher. Il faut donc plus de maturité et on ne peut l'acquérir qu'avec l'âge.

Andre Agassi a remporté l'US Open à l'âge de 33 ans et il est le plus vieux numéro un mondial de tous les temps. Vous pouvez battre ce record ?

NADAL :Je ne serais pas contre (il rit).

Par Lukas Eberle et Chris Tetaert

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Rafael Nadal dans votre Sport/Foot Magazine

En savoir plus sur:

Nos partenaires