Monfils va peut-être déclarer forfait contre Goffin

01/09/17 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Belga

"Je suis très content d'avoir gagné, mais je ne sais pas encore ce que j'ai perdu".

Vainqueur 6-3, 6-7 (3), 6-4, 2-6, 7-5 jeudi soir sur le Grandstand après 3h16 de jeu face à l'Américain Donald Young (ATP 57), Gaël Monfils (ATP 22) n'est pas spécialement optimiste pour la suite de son US Open. Le Français, demi-finaliste l'an dernier à New York, est touché physiquement, au dos et au genou, et il craint d'être forfait pour son troisième tour, samedi, face à David Goffin (ATP 14).

"D'un coup, mon corps m'a lâché. J'étais tout près d'abandonner, j'ai un problème avec mon dos et mon genou. Je ne pouvais pas trop bouger. J'ai gagné dans la douleur, avec de la réussite sur quelques points, de la frustration liée à l'arbitre et le soutien du public et de mon clan", a-t-il expliqué. "Je sais que j'ai beaucoup forcé. On doit, on ne doit pas, on aurait dû, on n'aurait pas dû, peu importe, mais je sais que j'ai forcé. Souvent les gens ont l'impression qu'on est sportif et qu'on doit se faire mal, mais honnêtement j'ai beaucoup perdu aujourd'hui."

Contraint de faire appel au kiné en cours de match, Gaël Monfils a fameusement tiré sur la corde pour éliminer Donald Young. Peut-être trop. "Je serai sous anti-inflammatoires, si ce n'est plus, c'est à dire infiltrations, peu importe, on va voir", a poursuivi le Parisien, qui fêtera ses 31 ans ce vendredi et retrouvera David Goffin pour la quatrième fois de sa carrière sur le circuit. "Je ne suis pas pour les infiltrations, je n'en ai jamais fait. Si ça se trouve, je vais me retirer. Je vieillis, je vais avoir 31 ans vendredi! Le corps tient moins bien les chocs, alors c'est dur."

David Goffin, de son côté, a également souffert pour se débarrasser de l'Argentin Guido Pella (ATP 72) 3-6, 7-6 (5), 6-7 (2), 7-6 (4) et 6-3 après 4h19 de match.

Nos partenaires