Monami: "Mertens est épatante"

15/01/18 à 10:06 - Mise à jour à 10:44

Source: Belga

Les joueuses belges en lice à l'Australian Open ont pu compter sur un soutien de choix, lundi. Dominique Monami, la capitaine de Fed Cup, était en effet présente à Melbourne Park. En vacances aux antipodes avec son époux, la Verviétoise, 44 ans, en a profité pour venir les encourager lors de leurs premiers pas dans le tournoi.

Monami: "Mertens est épatante"

Dominique Monami, la capitaine de Fed Cup. © BELGA

"C'est la première fois que je reviens ici depuis 18 ans", explique-t-elle. "Je joins l'utile à l'agréable et j'en profite pour venir suivre les joueuses belges, ainsi que les Françaises, puisque nous allons les affronter au premier tour du Groupe Mondial de la Fed Cup dans moins d'un mois (NdlR : les 10 et 11 février à La Roche-sur-Yon). Je suis très heureuse d'être ici et de revoir notamment la Rod Laver Arena, même si elle est bleue aujourd'hui. Le plus beau souvenir de ma carrière reste ma médaille olympique en double aux Jeux de Sydney, mais c'est ici à Melbourne que s'est opéré le grand déclic de ma carrière avec mon accession en quart de finale en 1997 après une victoire contre Arantxa Sanchez, N.2 mondiale."

Et puisque Dominique Monami est à Melbourne pour suivre les joueuses belges, elle a évidemment évoqué Elise Mertens (WTA 37). La Louvaniste, 22 ans, lauréate samedi au tournoi de Hobart de son deuxième titre WTA est le nouveau grand espoir du tennis féminin belge et sera la chef de file de l'équipe contre la France.

"Elise est épatante", confia-t-elle. "Il y a un an, elle était encore 127e à la WTA. Défendre un titre n'est jamais facile, elle était attendue au tournant à Hobart, et elle confirme sa remarquable progression. Elle est pour moi une des jeunes qui sort du lot. Elle travaille dur et elle a une belle attitude sur le terrain. Et ce qui est bien, c'est qu'elle a encore une belle marge de progression. Elle peut facilement arriver dans le Top 20, si pas le Top 10", conclut-elle.

Nos partenaires