Le capitaine Van Herck: "Cette finale de Coupe Davis est très différente de celle d'il y a deux ans"

18/10/17 à 19:20 - Mise à jour à 19:20

Source: Belga

Johan Van Herck, le capitaine de l'équipe de Coupe Davis, a avancé mercredi que la Belgique a plus de chances en finale contre la France en novembre qu'il y a deux ans contre la Grande-Bretagne.

Le capitaine Van Herck: "Cette finale de Coupe Davis est très différente de celle d'il y a deux ans"

© Belgaimage

"La situation est différente par rapport à 2015: la Grande-Bretagne avec Murray était l'indiscutable favorite", a expliqué Van Herck. "Cette fois, nous avons plus de chances mais nous ne sommes toujours pas les favoris. En fait, nous ne savons pas encore qui la France va aligner. J'ai lu que Monfils, Tsonga, Gasquet et Mahut étaient intéressés. Patientons." Le capitaine est d'avis de reconduire l'équipe victorieuse de l'Australie en demi-finale.

Partants certains, David Goffin, Steve Darcis et Ruben Bemelmans devraient être accompagnés par Joris De Loore ou Arthur De Greef. "Ces cinq joueurs forment la sélection élargie. La décision tombera dix jours avant le début de la compétition. De Loore, qui a repris l'entraînement cette semaine après sa blessure, fait tout pour être présent". Vu que le double est un point faible des Belges, il a été suggéré ici et là de choisir la paire Sander Gille/Joran Vliegen, qui est engagée à Anvers cette semaine. Le capitaine n'exclut pas l'idée. "Je vais regarder leur match ce mercredi, et nous les utiliserons certainement lors de la préparation."

Le rassemblement est prévu le 13 novembre. "Ainsi, les joueurs pourront tout laisser tomber et se concentrer sur la finale. Nous aurons l'occasion de bien contrôler leur récupération. Ce qui est très important surtout en fin de saison. Goffin nous rejoindra probablement plus tard parce qu'il va participer au Masters" (il occupe actuellement la 8e place à la 'Race', ndlr). Entre le Masters et la finale à Lille (24 au 26 novembre), il y a à peine quatre jours. "Nous verrons bien dans quel état nous le récupérerons. Nous allons bien le soigner, afin qu'il soit au top le vendredi. Cela tombe bien, il aime jouer beaucoup de matches". Est-ce que l'atmosphère dans le groupe, avec "Mister Davis Cup" Steve Darcis cette fois présent à plein régime, peut faire la différence? "Il y a deux ans, Darcis était assis entre deux chaises. Cette fois, il a résolument opté pour la Coupe Davis. Je m'attends à ce qu'il soit à 100 pour cent de ses forces.

Cette finale est une récompense pour toute l'équipe, une semaine que nous n'oublierons jamais. Pour le staff aussi. Le lien entre tous les membres du groupe est très fort et nous devons continuer dans cette voie".

Nos partenaires