Johan Van Herck: "Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire"

01/02/18 à 15:31 - Mise à jour à 15:31

Source: Belga

La Belgique part avec les faveurs du pronostic face à la Hongrie ce weekend à Liège au 1er tour du Groupe mondial de la Coupe Davis. Pour le capitaine belge Johan Van Herck, la rencontre n'est cependant pas gagnée d'avance.

Johan Van Herck: "Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire"

Johan Van Herck © BELGA

"Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire. D'autant plus qu'en Coupe Davis, on peut s'attendre à une surprise à chaque match", a déclaré Johan Van Herck jeudi au Country Hall de Liège, après le tirage au sort.

Un tirage au sort qui a désigné Ruben Bemelmans (ATP 120) et Marton Fucsovics (ATP 63) comme adversaires dans le premier simple, alors que le second match opposera dans la foulée David Goffin (ATP 7) à Attila Balazs (ATP 227).

Quelques mois après la finale de l'édition 2017, perdue fin novembre face à la France à Lille, et après l'Open d'Australie, l'équipe belge se retrouve pour la première fois en 2018. "Nous avons eu une bonne semaine", dit Johan Van Herck. "Chacun est à son niveau, nous sommes là où nous devons être. J'ai trouvé le groupe sérieux et concentré."

La rencontre aura lieu sur surface dure indoor de vendredi à dimanche au Country Hall de Liège. Le vainqueur affrontera les Etats-Unis ou la Serbie en quarts de finale du 6 au 8 avril, tandis que le perdant devra jouer un barrage du 14 au 16 septembre.

"Tous les matches sont des pièges en Coupe Davis"

David Goffin (ATP 7) débutera son weekend de Coupe Davis par un duel face à Attila Balazs (ATP 227) vendredi au Country Hall de Liège. Ce sera le deuxième match de la rencontre du 1er tour entre la Belgique et la Hongrie.

Goffin et Balazs s'étaient affrontés une première fois l'année dernière au tournoi d'Umag en Croatie, où le numéro un belge s'était imposé en trois sets. "Ce n'était pas un match facile", a déclare Goffin jeudi à Liège après le tirage au sort. "Mais c'était sur terre battue, les conditions étaient totalement différentes. En Coupe Davis, tous les matches sont des pièges. A nous de gérer la rencontre comme nous avons l'habitude de le faire."

David Goffin jouera son second simple dimanche face à Marton Fucsovics, qui a été sorti par Roger Federer en 8e de finale de l'Open d'Australie. Goffin avait lui été éliminé au 2e tour par le Français Julien Benneteau. "La déception de Melbourne est digérée. Je suis maintenant concentré sur la Coupe Davis. Marton est un bon joueur, qui a très bien joué en Australie et qui est en confiance. Et Attila a déjà sorti quelques belles performances en Coupe Davis", avance David Goffin, qui avoue que son élimination précoce en Australie a penché dans la balance quant à sa présence ce weekend.

David Goffin jouera devant son public à Liège. "Cela fait du bien pour le moral et la motivation", dit le natif de Rocourt. "Mais cela ne change rien dans ma préparation".

La dernière fois que Goffin a joué dans la cité ardente, c'était lors du match du 1er tour de groupe mondial face à la Croatie en mars 2016. Les Belges avaient alors été battus 2-3 et avaient dû jouer un barrage face au Brésil (gagné 4-0) pour rester dans le groupe mondial, qui réunit les 16 meilleures nations.

Nos partenaires