Goffin se méfie de Stepanek : "Il a un toucher de balle incroyable"

18/01/17 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Belga

David Goffin (ATP 11) va tenter de se qualifier ce jeudi pour la deuxième année consécutive pour le troisième tour à l'Australian Open. Vainqueur en cinq sets du jeune géant Américain Reilly Opelka (ATP 208), 19 ans, le Liégeois défiera sur le Show Court 3 le Tchèque Radek Stepanek (ATP 102), issu des qualifications, et le joueur le plus âgé du tableau avec ses 38 ans. "Ce ne sera pas facile. Il est très expérimenté et a un toucher de balle incroyable", a-t-il confié.

Goffin se méfie de Stepanek : "Il a un toucher de balle incroyable"

© BELGA

Il s'agira de la deuxième confrontation sur le circuit entre David Goffin et Radek Stepanek. Et la première rappelle un excellent souvenir au n°1 belge, puisqu'elle date de sa folle épopée à Roland Garros en 2012, où il s'était hissé jusqu'en huitièmes de finale.

"Radek revient bien. Il doit repasser par les qualifications, mais il s'en extirpe toujours facilement. Il va certainement retrouver le Top 100. Il joue à un très bon niveau. Il sent très bien la balle, il est très agressif, il a une excellente volée. Je vais essayer de jouer vite, de le bousculer. On verra comment cela se passe."

Après avoir sué la veille au premier tour, David Goffin s'est préparé tranquillement, mercredi. Il a tapé la balle une petite heure, en début d'après-midi, avec l'Espagnol Pablo Carreno Busta (ATP 31). Et il sera prêt.

"J'ai peut-être joué près de trois heures contre Opelka, mais c'est plus mentalement que physiquement que c'était difficile, car il n'y avait pas beaucoup d'échanges. Il fallait rester très concentré, car cela pouvait tourner très vite. Et la chaleur m'a plus perturbé parce que les balles étaient vives et difficiles à contrôler. Il faudra que je réagisse vite entre les frappes contre Radek, mais je pense avoir les armes pour continuer dans le tournoi", conclut-il.

Radek Stepanek s'attend à un "sacré challenge"

"Goffin, ce sera un sacré challenge, mais je n'aurai rien à perdre", a confié le vétéran de 38 ans.

"Il pèse 40 kg avec ses clés de maison en poche, mais il est très fort", sourit-il. "Il est très solide du fond du court et il bouge remarquablement bien. Peu de gens se rendent également compte de la qualité de ses retours. Il me donne l'impression de jouer comme une machine. J'espère qu'il aura laissé un peu d'énergie dans son premier tour contre Opelka. Ce ne sera pas un match facile, mais je vais essayer de trouver un moyen de le gagner."

Quart de finaliste, il y a deux semaines, au tournoi de Doha contre Novak Djokovic, Radek Stepanek veut en tout cas y croire. "J'ai disputé beaucoup de matches depuis le début de l'année et je me sens bien. J'ai 38 ans, oui, mais j'aime toujours autant le tennis. J'ai un ami, le joueur de hockey sur glace Jaromir Jagr. Il a 45 ans et il joue toujours en NHL avec les Florida Panthers. Bref, j'ai encore quelques années de bon", sourit-il.

Nos partenaires