Goffin s'offre son premier huitième de finale à Londres

03/07/15 à 15:20 - Mise à jour à 15:20

Source: Belga

David Goffin (ATP 15) disputera son premier huitième de finale à Wimbledon grâce à sa victoire (6-3, 6-4, 6-2) au troisième tour sur le Chypriote Marcos Baghdatis (ATP 54), en 1h45. Le Liégeois, qui n'avait jamais battu son adversaire du jour, affrontera dimanche le vainqueur de match entre Wawrinka (ATP 4) et Verdasco (ATP 43).

Goffin s'offre son premier huitième de finale à Londres

© AFP

Mené d'entrée 2-0 après avoir été breaké dans le premier jeu, Goffin éleva rapidement son niveau de jeu pour revenir à 2-2. De plus en plus en confiance et gratifiant le public du court numéro 3 de quelques coups de très haut niveau, il réalisa un break blanc dans le huitième jeu avant de conclure le set dans la foulée, en 28 minutes (6-3).

Goffin entama la deuxième manche sur les mêmes bases. Jouant avec les lignes et baladant son adversaire d'un côté à l'autre du court, c'est cette fois lui qui réalisa le break d'entrée. Le Chypriote, qui venait de perdre sept des huit derniers jeux, parvint néanmoins à stopper l'hémorragie et débreaka immédiatement. Dans le cinquième jeu, le Belge se procura deux balles de break, sauvées par Baghdatis, mais la deuxième qu'il obtint deux jeux plus tard fut la bonne. Alors qu'il servait pour le set, Goffin manqua une volée facile et offrit deux balles de 5-5 à son adversaire. Il les écarta avec une maîtrise impressionnante avant de conclure, en 47 minutes (6-4).

Le Liégeois réussit à nouveau le break d'entrée dans le troisième set. Après avoir écarté trois balles de débreak grâce à un excellent service, il parvint cette fois à confirmer pour se détacher à 2-0.

Goffin s'envola définitivement vers la victoire en s'emparant à nouveau de la mise en jeu du Chypriote dans le cinquième jeu. Il conclut finalement ce dernier set en une demi-heure (6-2).

Le numéro 1 belge disputera donc son premier huitième de finale à Wimbledon, face à Wawrinka ou Verdasco. Il s'agira de son deuxième match du quatrième tour en Grand Chelem, après celui perdu face à Roger Federer à Roland Garros en 2012.

En savoir plus sur:

Nos partenaires