Federer sur une voie royale pour la reconquête de son trône

13/02/18 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Afp

A 36 ans, Roger Federer peut devenir le N.1 mondial le plus âgé de l'histoire à Rotterdam, où sa quête débute mercredi soir.

Federer sur une voie royale pour la reconquête de son trône

Roger Federer © AFP

Le record d'Andre Agassi n'est pas loin de tomber... Encore trois victoires consécutives et le maestro suisse aura surpassé en longévité l'Américain, qui devenait fin avril 2003, à tout juste 33 ans, le plus vieux tennisman au sommet de la hiérarchie.

Federer aura précisément 36 ans, 6 mois et 8 jours s'il remet la main sur cette fameuse couronne qui lui échappe depuis 2012. Il lui faudra pour cela accéder vendredi aux demi-finales du tournoi ATP 500 de Rotterdam.

A l'origine, Federer ne devait pas se rendre aux Pays-Bas. Il n'y avait d'ailleurs plus mis les pieds depuis 2013. Mais le faible écart le séparant désormais de Rafael Nadal au classement -155 points- l'a poussé à y demander une 'wild-card' (invitation). "Je devais choisir entre Rotterdam et Dubaï (26 février - 3 mars). J'aime jouer les deux mais j'ai opté pour Rotterdam parce que c'est en indoor", a expliqué le recordman de trophées en Grand Chelem, "hyper motivé" à l'idée de redevenir peut-être N.1 mondial.

Aux Pays-Bas, le Suisse n'est pas en terre inconnue, loin de là. Il a déjà remporté le tournoi à deux reprises (2005, 2012). "Je suis heureux d'être de retour à Rotterdam. J'y ai de bons souvenirs. En 1999, j'ai reçu une 'wild-card' pour les qualifications et j'ai réussi à accéder au grand tableau (battu en quarts de finale, ndlr). Cela représentait un cap franchi dans ma carrière", a-t-il raconté en conférence de presse, avant son entrée en lice, face à un qualifié, le Belge Ruben Bemelmans, 116e mondial.

Federer n'a encore jamais affronté le gaucher attiré par le filet. "Je le connais un petit peu mais pas encore assez. Il faut que je me renseigne encore (sur le jeu du Belge)", expliquait-il lundi.

- Wawrinka avant le trône ? -

Passé ce premier obstacle, le niveau monterait d'un cran face à un autre ancien, l'Allemand Philipp Kohlschreiber (34 ans, 36e). Mais c'est surtout lors de l'étape suivante, décisive pour le trône de l'ATP, que la situation se compliquerait.

Federer pourrait croiser son compatriote Stan Wawrinka, avec lequel il a conquis la Coupe Davis (2014) et une médaille d'or olympique en double (2008). Le Vaudois cherche à se remettre en selle après une opération d'un genou qui l'a fait manquer la moitié de la saison 2017.

"C'est excitant de voir Stan dans ma partie de tableau et c'est super qu'il soit de retour", a affirmé Federer qui n'a jamais perdu contre Wawrinka sur dur (20 victoires pour 3 défaites au total). "Jouer la première place, c'est déjà génial quel que soit l'adversaire mais le faire contre Stan ça serait un peu comme une finale de Grand Chelem, un grand match", a ajouté "RF" avant de se lancer dans ce palpitant défi.

Nos partenaires