Et si la Belgique gagnait la Coupe Davis?

20/07/15 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Belga

Les hommes de Johan Van Herck ont étrillé le Canada (5-0) ce week-end à Middelkerke pour s'offrir une place dans le dernier carré de la Coupe Davis. Ils accueilleront l'Argentine pour une place en finale... qui pourrait se jouer à domicile en cas de victoire. On peut rêver?

Et si la Belgique gagnait la Coupe Davis?

L'équipe belge de Coupe Davis exulte après sa victoire face au Canada © BELGA

"Dans la vie, il faut savoir saisir les occasions quand elles se présentent". Sans Raonic (ATP 8) et Pospisil (ATP 29) cette fois-ci, les Belges ont parfaitement géré leur rencontre face aux Canadiens. Trois jours de fête à Middelkerke, où l'équipe a séduit, tant par son attitude que par son esprit dans les moments les plus chauds de la rencontre. Les circonstances favorables n'enlèvent rien à la performance des quatre mousquetaires, la Belgique en demi-finale de Coupe Davis, c'est une première depuis 1999.

Goffin - Darcis - Bemelmans - Coppejans

Une équipe homogène emmenée par un chef de file nommé David Goffin (ATP 14). Le Liégeois, n'a pas hésité une seconde à modifier son agenda pour être présent en grande forme afin de participer à l'aventure. Solide, le joueur de 24 ans a prouvé qu'il pouvait aussi dépanner en Double lorsque les échanges s'annoncent plus compliqués. La Belgique ne possède pas un Federer ni un Djokovic, mais peut compter sur quatre joueurs du top 100.

Steve Darcis, débarrassé de ses problèmes au talon et à l'épaule, a parfaitement réagi vendredi après la perte du premier set face à Dancevic. Depuis le début de l'année, le Shark a entamé une très belle remontée dans le classement ATP, au point d'atteindre la 67e place cette semaine.

La paire Bemelmans-Coppejans, a aussi donné signe de satisfaction après sa victoire convainquante face aux spécialistes du Double, Nestor et Shamasdin. Coppejans (ATP 102), pour sa première en Coupe Davis, chez lui, à Middelkerke, a pu bénéficier du rôle de professeur de son compère du jour, pour rendre une copie très propre.

Le groupe, s'il est épargné par les blessures d'ici septembre peut espérer forger l'exploit face à une équipe d'Argentine, qui a facilement battu la Serbie (3-0) - sans Djokovic - ce week-end à Bueno Aires.

Un prochain adversaire taillé pour la Coupe Davis

Mais gare à l'excès de confiance. Car dans les rangs argentins, on peut compter sur plusieurs spécialistes à la course au saladier d'argent. Dix demis-finales en treize ans dont quatre finales, l'Argentine n'a pourtant jamais remporté l'épreuve. Mayer (ATP 22) et Monaco (ATP 30) - ce dernier était absent face à la Serbie mais devrait avoir récupéré pour le mois de septembre - ont l'habitude de ces matches à enjeux en Coupe Davis. Le capitaine Daniel Orsanic peut aussi compter sur Berlocq (ATP 145), l'ancien mais également sur les pépites Schwartzman (ATP 65) et Delbonis (ATP 77), pour compléter une équipe qui a fière allure.

Bien choisir la surface

La chance des Belges, c'est qu'ils joueront à domicile. Sur la terre battue de Middelkerke, les hommes de Johan Van Herck ont pu compter sur le soutien d'un public chaud bouillant pour accueillir les Canadiens. Petit bémol toutefois, le stade n'affichait pas sold out. Mais la perspective d'arriver en finale d'une Coupe Davis pour la première fois de leur histoire pourrait pousser les fans belges à sortir du bois. En attendant, une autre surface, moins propice aux qualités des Argentins devrait être choisie pour la demi-finale. Un terrain rapide, qui avantagerait David Goffin et Steve Darcis, à l'aise sur tous les revêtements, devrait être privilégié. Trois villes sortent du lot pour accueillir l'événement: Anvers (Sportpaleis), Bruxelles (Forest National) et Middelkerke.

Les deux équipes présentent chacune des forces et des faiblesses, le match s'annonce donc serré, c'est même du 50/50 selon les deux capitaines. En cas de qualification, la Belgique accueillerait la Grande-Bretagne d'Andy Murray ou l'Australie à domicile, pour marquer encore un peu plus l'histoire et régner sur la planète tennis.

Gillian Hermand

En savoir plus sur:

Nos partenaires