Dominic Thiem et Madison Keys sur la route des demi-finales

05/06/18 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Belga

L'Autrichien Dominic Thiem, N.8 mondial, s'est qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros en battant le N.3 mondial Alexander Zverev. L'Américaine Madison Keys, 13e mondiale, s'est qualifiée pour la première fois pour les demi-finales de Roland-Garros en dominant la Kazakhe Yulia Putintseva (98e) 7-6 (7/5), 6-4, mardi.

Dominic Thiem et Madison Keys sur la route des demi-finales

Madison Keys © AFP

Alexander Zverev, diminué par une blessure à la cuisse gauche, a perdu en trois sets (6-4, 6-2, 6-1) en moins de deux heures mardi. Le jeune Allemand, stoppé dans le deuxième set, a sans doute payé ses trois précédents matches en cinq sets dans le tournoi.

Thiem (24 ans), dans le dernier carré pour la troisième année consécutive à Paris, y affrontera le Serbe Novak Djokovic (22e), ex-N.1 mondial, ou l'inattendu Italien Marco Cecchinato (72e).

Quant à Madison Keys, 23 ans, elle affrontera sa compatriote et amie Sloane Stephens (10e), qui l'avait battue en finale du dernier US Open, ou la Russe Daria Kasatkina (14e) pour une place en finale.

La jeune Américaine, qui n'a pas lâché un set depuis le début du tournoi, disputera sa troisième demi-finale en Grand Chelem, ayant aussi atteint ce niveau de la compétition lors de l'Open d'Australie en 2015.

Elle a dû renverser la situation dans la première manche, car la bondissante Putintseva a breaké en premier sur son unique occasion de la partie (4-3), puis a servi pour le gain du set.

Mais l'Américaine, en prenant le jeu à son compte (30 coups gagnants contre 12) l'a fait craquer. Menée 2-0 dans le jeu décisif, Keys a repris l'ascendant pour empocher ce tie break 7-5.

"J'avais besoin de me concentrer davantage, de prendre mon temps et de faire confiance en mon jeu quand je me suis créée des occasions", a expliqué la N.3 américaine, "heureuse" de ne pas avoir concédé de manche sur le court Suzanne-Lenglen.

Devant un public clairsemé, Keys a continué de mettre la pression sur son adversaire et l'a breakée une nouvelle fois dans le septième jeu (4-3). Elle est restée solide au service (78% de premières balles) pour boucler la partie en 1h24 min.

Nos partenaires