Coupe Davis: La France et la Belgique à égalité (1-1) avant le double

25/11/17 à 08:52 - Mise à jour à 08:51

Source: Belga

La France et la Belgique sont à égalité un partout en finale de la Coupe Davis de tennis avant le double prévu au programme samedi au stade Pierre Mauroy à Villeneuve d'Ascq (Lille).

Coupe Davis: La France et la Belgique à égalité (1-1) avant le double

© BELGA

Dans une ambiance très belge au sein des 27.500 spectateurs de l'Arena lilloise, David Goffin (ATP 7) a poursuivi sur sa lancée du Masters de Londres où il avait rejoint la finale dimanche. Le Liégeois a dominé Lucas Pouille (ATP 18) 7-5, 6-3 et 6-1 en moins de deux heures de match (1h59) pour offrir le premier point à la Belgique.

Dans la foulée, le numéro 1 français, Jo-Wilfried Tsonga, 15e mondial, ne s'est pas fait prier non plus pour renvoyer Steve Darcis (ATP 76) en trois sets 6-3, 6-2, 6-1 en 1h46 de jeu pour rétablir une égalité parfaite entre les deux nations.

"La logique a été respectée", ont clamé les deux capitaines, le Français Yannick Noah et Johan Van Herck. Les choses ont été claires vendredi. Elles le sont nettement moins concernant la composition des doubles au programme de samedi. Il est peu probable que les paires théoriquement annoncées se retrouvent sur le Rebound Ace de la surface dure lilloise.

En écartant Nicolas Mahut, pour associer théoriquement Richard Gasquet à Pierre-Hugues Herbert, Yannick Noah avait déjà créé la surprise dans sa sélection. Il pourrait y en avoir une autre samedi. Le capitaine français se décidera en dernière minute.

Côté belge, les pronostics vont bon train sur la participation de David Goffin dans le double. Johan Van Herck va en discuter encore avec son staff et ses joueurs en soirée avant de prendre une décision. Les deux capitaines ont jusqu'à une heure avant le coup d'envoi (prévu à 14h00) pour modifier leur composition. Si la paire Ruben Bemelmans/Joris De Loore était annoncée en théorie, De Loore n'a plus joué depuis le mois d'août et l'état de forme de David Goffin le désigne comme presque incontournable.

Un des deux protagonistes, France ou Belgique, aura en tous les cas pris l'avantage samedi avant la dernière journée prévue dimanche par un choc de dimension en entrée avec le duel des deux numéros 1, Jo-Wilfried Tsonga face à David Goffin. En théorie, le 5e match opposera les deux numéro 2, Lucas Pouille et Steve Darcis.

Nos partenaires