Australian Open: Wickmayer éliminée après avoir eu 9 balles de match

17/01/17 à 08:17 - Mise à jour à 08:17

Source: Belga

Yanina Wickmayer (WTA 60), la numéro un belge, a été sortie dès le premier tour de l'Open d'Australie mardi à l'issue d'un match fou, quelques minutes après l'élimination de Kirsten Flipkens (WTA 70).

Australian Open: Wickmayer éliminée après avoir eu 9 balles de match

© Belga

Alors qu'elle semblait se diriger vers une victoire sans encombre, pour son entrée en lice dans le premier tournoi du Grand Chelem de la saison, Wickmayer a subi un revirement complet de situation, au bénéfice de son adversaire, la Tchèque Lucie Safarova (WTA 61), ex-numéro 5 mondiale et finaliste de Roland Garros en 2015.

En premier match sur le court numéro 3, sous un soleil de plomb, la Flamande de 27 ans s'est inclinée sur le score de 6-3 6-7 (7/9) 1-6. Elle a remporté la première manche, puis a eu à 9 reprises l'occasion de s'adjuger la partie dans le second set. Mais c'est Safavora qui a finalement pris le dessus dans ce tie-break crucial, avant de rapidement plier le match.

Wickmayer avait comme meilleur résultat dans ce tournoi des huitièmes de finale en 2010 et 2015. Elle avait l'occasion de retrouver au tour suivant la jeune Suissesse Belinda Bencic (WTA 59) ou, surtout, l'Américaine Serena Williams (WTA 2), longtemps restée au sommet du ranking féminin ces dernières années avant d'être détrônée en septembre par l'Allemande Angelique Kerber. Malgré une petite blessure au poignet gauche, Wickmayer avait achevé sa préparation de début de saison avec une victoire au tournoi-exhibition Kooyong Classic.

"Ce n'est vraiment pas marrant"

"Cela ne va pas être évident de reprendre la raquette dans les prochains jours", a commenté Wickmayer à l'issue de la rencontre. "Ce n'est vraiment pas marrant", a-t-elle confié, dépitée. "Surtout après autant de balles de match. Je pense que j'ai vraiment très bien joué lors des deux premiers sets. Je dictais les échanges et je faisais exactement ce qu'il fallait. Simplement, je n'ai pas réussi à conclure le match. Et c'est toujours comme ça en tennis. Si vous ne parvenez pas à saisir vos occasions, c'est l'adversaire qui le fera à votre place..."

"Sur certaines de ces balles de match, elle a très bien servi et sur d'autres j'ai peut-être trop cherché à jouer la sécurité, dans l'espoir de la pousser à la faute. Et même si c'est une réaction automatique, ce n'était pas la bonne option. J'aurais dû me montrer plus agressive sur les points importants, mais je crains que là, c'est un peu tard", sourit l'Anversoise. "J'ai déjà vécu ce genre de situation l'an dernier, notamment ici à l'Australian Open et à Indian Wells. Il faut parfois un peu de chance. Je dois continuer à travailler pour que la roue tourne."

Flipkens sortie d'entrée par Konta

De son côté, Kirsten Flipkens (WTA 70) a également été éliminée dès le premier tour de l'Open d'Australie par la Britannique Johanna Konta (WTA 9), 9e tête de série: 7-5 6-2 en 1h36 de jeu.

En premier match de la journée dans la Margaret Court Arena, la numéro deux belge a semblé rapidement se mettre dans la partie, profitant de quelques erreurs de la Britannique dans la chaleur de Melbourne. Les deux joueuses ont fait jeu égal jusqu'à 3-3, remportant chacune leurs jeux de service, mais Konta a ensuite arraché le break pour faire 4-3, un tournant dans ce premier set.

Flipkens a par la suite montré un jeu souvent irrégulier, alternant les jolis coups et les périodes où elle semblait crispée ou énervée par ses erreurs. Konta a eu pourtant toutes les peines du monde à empocher le premier set, se précipitant au filet sans cesse alors que la Belge faisait le contrebreak, mais en vain: après avoir finalement pris la première manche 7-5, la native de Sydney a déroulé pour achever la partie sur le score de 7-5 6-2. Récente vainqueur du tournoi de Sydney, le deuxième titre WTA de sa carrière, la joueuse de 25 ans a indiqué sur le court, à l'issue de la partie que la victoire n'avait pas été facile face à "Flipper". "C'était un match-piège, elle a le genre de jeu qui embêterait n'importe quelle joueuse", a indiqué la Britannique à propos de la Campinoise, soulignant notamment "la manière dont elle utilise son slice".

Nos partenaires