Andy Murray grimpe sur le trône du classement ATP

07/11/16 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Belga

Comme attendu depuis samedi et son accession à la finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, tournoi qu'il a ensuite remporté, Andy Murray est devenu lundi le numéro un du nouveau classement ATP, reléguant son prédécesseur, le Serbe Novak Djokovic, à la 2e place. L'Ecossais, le 26e numéro un mondial de l'histoire du classement, reste sur une série en cours de 19 victoires.

Andy Murray grimpe sur le trône du classement ATP

Andy Murray, nouveau n°1 à l'ATP. © AFP

Il pourrait toutefois perdre sa place de numéro un mondial au Masters de Londres, les ATP World Tour Finals qui auront lieu du 13 au 21 novembre, si son rival serbe s'y montre intraitable. "Djoko", qui était au sommet du tennis mondial de manière ininterrompue depuis le 7 juillet 2014, n'a en effet que 405 points de retard sur le Britannique. Les deux hommes sont suivis au ranking de Stan Wawrinka (3e), Milos Raonic (4e, +1) et Kei Nishikori (5e, -1), à distance plus que respectable. Le Croate Marin Cilic, qualifié pour le Masters grâce à sa belle performance à Paris (demi-finale), s'installe à la 7e place (+3), soit le meilleur classement de sa carrière, à 28 ans. Le trentenaire américain John Isner, finaliste à Bercy, fait un retour remarqué dans le top 20, sur la 19e marche (+8).

L'ancien patron du circuit, celui qui détient le record de longévité au sommet du ranking avec ses 302 semaines de numéro un, connait quant à lui une dégringolade inédite: Roger Federer, qui n'a plus joué depuis le mois de juillet. Le Suisse de 35 ans recule de la 9e à la 16e place. Il n'était plus apparu hors du top 10 depuis... octobre 2002.

David Goffin, qui est passé à côté d'un ticket pour le Masters, grimpe d'une place pour se retrouver 11e, alors que Steve Darcis revient dans le top 100 (88e, +17) après avoir remporté ce week-end le 9e Challenger de sa carrière. Athur De Greef (131e, +20) et Ruben Bemelmans (190e, +26), tous deux finalistes malheureux en Challenger ce week-end (à Guayaquil et Charlottesville), font aussi une belle remontée.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos