Ancienne numéro 1 mondiale, la Serbe Ana Ivanovic, 29 ans, se retire du circuit

28/12/16 à 19:21 - Mise à jour à 19:20

Source: Belga

Ancienne numéro 1 mondiale, la Serbe Ana Ivanovic a annoncé sur les médias sociaux mercredi qu'elle se retirait du circuit, en raison des blessures à répétition. "Je me retire du tennis. C'est une décision très difficile, mais je n'ai pas pu jouer au niveau de mes attentes ces derniers mois et c'est quelque chose que je ne peux pas continuer", a expliqué Ivanovic dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook.

Ancienne numéro 1 mondiale, la Serbe Ana Ivanovic, 29 ans, se retire du circuit

Ana Ivanovic © AFP

La Serbe, 29 ans, aujourd'hui 63e joueuse du monde suite à plusieurs blessures qui ont miné son année 2016, a remporté Roland Garros en 2008, c'est sa seule victoire dans un tournoi du Grand Chelem. Son palmarès s'orne de 15 succès sur le circuit WTA, les derniers remontant à 2014. Elle fut aussi finaliste de l'Open d'Australie en 2008 et de Roland Garros, déjà, en 2007.

Membre de l'équipe de Fed Cup avec la Serbie (avec une finale en prime en 2012 contre la Tchéquie), elle a disputé deux fois les jeux Olympiques en 2012 à Londres et cet été à Rio. Elle fut numéro 1 mondiale en juin 2008. Epouse du milieu de terrain allemand, Bastian Schweinsteiger, Ana Ivanovic avait dès l'été mis un terme à sa saison en raison d'un problème de poignet. Elle n'aura pu gagner que 15 matches en 2016, se faisant sortir au premier tour de l'US Open en août pour la 5e fois d'affilée.

Cette défaite contre la Tchèque Denisa Allertova (7-6 (7/4), 6-1) fut ainsi son dernier match. Elle avait prévu de débuter la nouvelle année par le tournoi d'Auckland en Nouvelle-Zélande le 2 janvier pour préparer l'Open d'Australie. "En raison de mes problèmes physiques, je n'ai pas pu prester au niveau que je voulais ces dernier mois. Il est temps de passer à autre chose", a confié encore la Belgradoise, manifestement émue. "J'ai eu de fantastiques moments dans le tennis, mais chaque sportif de haut niveau sait qu'il faut pouvoir être au top de ses moyens physiques. Ce n'est plus mon cas. Je vais développer à présent d'autres projets qui me tiennent à coeur, comme ambassadrice du sport, dans les affaires, la mode. Ne soyez pas triste."

Nos partenaires