" Une erreur, ça te poursuit des semaines "

27/03/18 à 21:00 - Mise à jour à 14:12
Du Sport/Foot Magazine du 28/03/18

Dès le week-end prochain, il y aura un arbitrage vidéo à tous les matches de PO1. Une fois les maladies d'enfance passée, pouvons-nous espérer un arbitrage parfait ? " Nous restons des hommes, il y aura toujours des discussions mais le VAR représente l'avenir et nous sommes fiers d'avoir été des pionniers. "

La Pro League a adopté le VAR, le Video Assistant Referee, en début de saison. En fait, il s'agit d'un duo car le juge est soutenu par un assistant. Il suit le match depuis un minibus et peut corriger les arbitres dans un certain nombre de situations, reprises dans un protocole. Tout le monde, joueurs, arbitres, supporters et journalistes, a dû s'y habituer. Au début, certains commentaires ont été durs et il y a eu quelques erreurs. Puis les critiques se sont estompées. En janvier et en février, il n'y en a plus eu. Puis tout a explosé pendant le money time, lors de l'emballage final du championnat régulier. Tous les matches des PO1 vont bénéficier du VAR. Les enjeux sont encore plus élevés que l'année passée : la caisse de la CL s'est agrandie et la lutte pour le titre est assortie de 30 millions d'euros, deux fois plus que l'année dernière. Accrochez vos ceintures.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires