" Sans lui, pas de demi "

17/07/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:41
Du Sport/Foot Magazine du 18/07/18

Walter Baseggio adore Yannick Carrasco mais c'est l'option Nacer Chadli qui l'a séduit dans le tournoi.

WALTER BASEGGIO : " Vu le prestige des adversaires qui ont suivi, le Brésil et la France, on a assez vite zappé la victoire contre le Japon. Mais dans le cas de Nacer Chadli, ça a été un match référence. Il faut bien se souvenir : quand il monte, en même temps que Marouane Fellaini, il reste moins d'une demi-heure et c'est 2-0 pour les Japonais. Là, Chadli a directement pris les choses en mains, il a réussi à faire ce que Yannick Carrasco n'était pas arrivé à faire. Il était confronté à des Japonais rapides et il leur a mis une pression haute qui les a fort contrariés. Sans ce double changement, on ne passe ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires