POURQUOI LE 4-2-3-1 NE FONCTIONNE PAS TOUJOURS

13/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:55
Du Sport/Foot Magazine du 14/02/18

Même Hein Vanhaezebrouck peut changer. Certains le qualifiaient de trop rigide, oubliant un peu vite que c'est justement en passant en 4-2-3-1 pour faciliter l'intégration de ses recrues qu'il avait permis à ses Buffalos d'atteindre les play-offs 1 la saison dernière. Gand installait alors Yuya Kubo et Samuel Kalu dans sa ligne de trois, complétée par Moses Simon. Le plan était alors simplifié, et l'idée de jeu majeure consistait à amener le ballon jusqu'à la ligne de milieux offensifs, dans l'espoir d'une action individuelle réussie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires